Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Vols de cuivre : Nexans propose des solutions

| | | |

Par publié le à 11h25

Vols de cuivre : Nexans propose des solutions

Limiter l'intéret des vols en rendant le recyclage plus difficile

Le spécialiste du câble électrique vient de proposer deux solutions pour rendre les câbles en cuivre moins attrayant pour les voleurs. Il s’agit tout simplement d’en rendre le recyclage beaucoup plus difficile avec des moyens de fortune en y incorporant des fils d’acier et une bande en cuivre portant les références du câble.

Véritable fléau pour les exploitants de réseaux de distribution d’énergie ou de transport, les vols de câbles électriques se multiplient. Une tendance directement tributaire de l’envol du coût des matières premières. Outre le coût de remplacement, ces vols sont aussi dangereux pour la sécurité des installations et des personnes transportées.

Afin de limiter l’attrait des câbles pour les voleurs, Nexans vient de présenter des solutions antivol pour câbles lors du salon InnoTrans 2012.

Deux approches ont été retenues pour lutter contre le vol prédominant de câbles de mise à la terre. La première privilégie des câbles mieux protégés qui, s'ils offrent une valeur marchande moins attrayante pour les voleurs, n'en demeurent pas moins totalement compatibles avec les standards de l'industrie. La seconde repose sur un système de marquage sophistiqué sur bande de cuivre résistant au feu qui permet d'alerter la chaîne d'approvisionnement en cas de vol.

Rendre le recyclage plus difficile

Les câbles de mise à la terre étant pour la plupart fabriqués entièrement en cuivre, ils sont très convoités, car le cuivre pur se revend à un excellent prix. Nexans entend diminuer la valeur de recyclage d'un câble sans nuire à ses performances.

Pour cela, le conducteur central en cuivre à section standard est protégé par une armure externe composée de fils de cuivre et d'acier galvanisé en alternance, l'ensemble étant enveloppé dans une solide gaine en polyéthylène. Il est particulièrement difficile de sectionner et donc de voler le câble à l'aide d'outils classiques en raison des fils d'acier. En outre, comme il est pratiquement impossible de séparer le cuivre de l'acier, le cuivre pur perd une grande partie de sa valeur sur le marché noir.

Côté mise en œuvre, ces nouveaux câbles de mise à la terre antivol sont brevetés et totalement compatibles en taille avec les câbles en cuivre existants et offrent des performances équivalentes. Ils s'utilisent avec les mêmes outils et pinces de raccord, et affichent d'excellentes propriétés en termes de cintrage et de stabilité de forme.

Marqué à cœur

En général, les câbles sont brûlés après avoir été arrachés des voies de chemin de fer pour éliminer l'isolant. Ils sont alors revendus et réintègrent ainsi la chaîne d'approvisionnement. De cette façon, toutes les marques d'identification des câbles portées sur les gaines étant détruites, il est impossible de remonter à leur source.

Pour contourner ce problème, Nexans a mis au point un câble renfermant une bande de cuivre résistant au feu et qui est intégrée au conducteur central (brevet en cours). Ce marquage facilite la traçabilité du cuivre volé lorsqu'il est déposé chez un ferrailleur. Comme la bande est intégrée sur toute la longueur du conducteur, il n'y a pratiquement aucun moyen de la supprimer.

« Le recyclage est une étape essentielle dans la chaîne d'approvisionnement du cuivre, mais il est très difficile d'établir l'origine du cuivre recyclé. Nous sommes convaincus que ces nouvelles techniques offrent un excellent potentiel. Elles rendent les câbles des voies ferrées moins attrayants pour les voleurs, et proposent de nouveaux outils capables de reconnaître des métaux volés avant qu'ils ne soient réintroduits dans le circuit », a expliqué Jean Fehlbaum, Directeur Marketing de la Ligne de Marché Projets d’Infrastructure et Industriels chez Nexans, lors de cette annonce.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.nexans.com/

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur