Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Article Suivant
Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

[Vidéo] Airbus mise sur le design génératif et l'impression 3D pour l'avion du futur

| | | | | | |

Par publié le à 08h32

[Vidéo] Airbus mise sur le design génératif et l'impression 3D pour l'avion du futur

Une paroi intérieure d'Airbus A320 optimisée grâce au design génératif puis fabriquée en impression 3D.

Grâce au design génératif, Autodesk a travaillé avec Airbus sur l'optimisation d'une cloison intérieure d'un A320, à laquelle s'attachent les hôtesses de l'air lors du décollage et atterrisage de l'avion. Celle-ci fait partie de la structure - un peu comme le mur porteur d'une maison - et est extrêmement lourde. Découvrez en vidéo comment le logiciel Autodesk permet de repenser la forme d'un élément qui sera ensuite imprimé en 3D, pour l'optimiser tout en gardant les objectifs et spécificités du produit final. 

Dans son logiciel phare de design Netfabb, Autodesk a intégré un plugin permettant de réaliser des objets en design génératif. Baptisé Dreamcatcher, celui-ci a permis à l'éditeur - en collaboration avec Airbus - de travailler sur l'optimisation d'une cloison de futur A320. Cette cloison, sur laquelle s’attachent les hôtesses durant les phases de décollage et atterrissage, fait partie de la structure de l’avion – un peu comme le mur porteur d’une maison – et est extrêmement lourde. Au lieu d’être pleine, la paroi est désormais composée d’une forme de maillage organique. Ce nouveau design permet ainsi d’enlever de la matière à la pièce et de l’alléger. Cette structure sera intégrée dans les prochains A320, mais non visible des clients puisque recouverte d’un panneau. 

A 0:55, l'optimisation d'une paroi intérieure d'un Airbus A320 grâce au design génératif : 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur