Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Valorisation de la recherche : l’Université toulousaine joue la carte de l’unité

| | | |

Par publié le à 11h08

Valorisation de la recherche : l’Université toulousaine joue la carte de l’unité

Accompagner 60 projets par an

La Société d'Accélération de Transfert de Technologie de Midi-Pyrénées, Toulouse Tech Transfer, signe deux conventions de partenariats avec l’INP Toulouse et l’Université Toulouse 1 Capitole. Objectif, mettre en œuvre au moins 60 projets de transferts par an.

Toulouse Tech Transfer (TTT), la Société d'Accélération de Transfert de Technologie de Midi-Pyrénées, créée dans le cadre du programme d’investissement d’avenir (PIA), vient de signer deux conventions de partenariats : la première avec l’Institut National Polytechnique de Toulouse (INP Toulouse), une université multi et transdisciplinaire qui décloisonne sciences du vivant et sciences de l’ingénieur, et la seconde avec l’Université Toulouse 1 Capitole (UT1 Capitole), reconnue comme pôle d'excellence internationale en droit, économie et gestion.

Ces conventions de partenariats instituent TTT comme l’outil de valorisation des résultats de recherche et du portefeuille de propriété intellectuelle de ces établissements. TTT se substitue pour cela aux services qui en étaient précédemment en charge (Services d’Activités Industrielles et Commerciales - SAIC, département Valorisation du PRES Université de Toulouse), et dont les membres ont rejoint TTT.

Un interlocuteur unique

Par le biais de la signature de ces partenariats, les établissements donnent à TTT mandat exclusif pour valoriser leur portefeuille de propriété intellectuelle et leurs technologies. TTT assoit ainsi sa position d'interlocuteur unique et de référence en matière de transfert de technologies, entre le monde de la recherche midi-pyrénéenne et le monde des entreprises. TTT valorise ainsi l'expertise des universités toulousaines, et en particulier vers les PME et TPE.

« Toulouse Tech Transfer représente une opportunité très intéressante pour le monde de la recherche universitaire. TTT nous permettra de prospecter, d'organiser et de représenter notre savoir faire dans le milieu entrepreneurial. C'est donc un moyen pour nous de valoriser au mieux ce que nous savons faire tout en nous ouvrant de nombreuses portes », explique Bruno Sire, Président de l'Université Toulouse 1 Capitole.

La recherche à l’INP Toulouse

L’INP Toulouse s’appuie sur un potentiel de 950 chercheurs issus de 19 laboratoires ancrés au cœur de ses écoles.

L’INP Toulouse compte aujourd’hui 450 contrats de recherche partenariale en cours, et signe environ 120 nouveaux contrats chaque année. Ces contrats représentent entre 15 à 20 M€ de ressources externes annuelles.

L’INP Toulouse dispose d’un portefeuille actif de 100 brevets, et dépose en moyenne 10 nouveaux brevets par an.

 
« L’INP Toulouse développe depuis plus de trente ans une importante activité en matière de recherche partenariale et s’est impliqué dès le début de la conception de Toulouse Tech Transfer. Le projet correspondait à nos attentes en matière de valorisation tout en étant en adéquation totale entre avec notre logique de collaboration entre établissements. C'est donc tout naturellement que nous signons aujourd'hui cette convention de partenariat. Toulouse Tech Transfer est une structure collective qui va nous ouvrir de nouvelles opportunités sur le plan national et international », constate quant à lui Olivier Simonin, Président de l'INP Toulouse.

60 projets de transfert par an

La mission première de TTT, qui s’est vue attribuer en 2011 une enveloppe de 70 millions d’euros sur 10 ans, est de créer de la valeur économique à partir des résultats de recherche issus des laboratoires publics régionaux. TTT apporte des moyens humains, techniques et financiers pour mener à bien des programmes de maturation, en partenariat avec les laboratoires, et en assure le pilotage afin de démontrer l’intérêt de l’innovation pour les entreprises.

TTT permet d’une part de simplifier les démarches de valorisation et de promouvoir l’expertise scientifique des établissements, et d’autre part d’accélérer les programmes d’innovation et de réduire les risques techniques et financiers pour les entreprises.

TTT vise la mise œuvre de 60 projets de transferts et la création de 10 start-up par an : l'enjeu est la création de 3 000 emplois en 10 ans.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.toulouse-tech-transfer.com/

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur