Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Une plate-forme d'essai au service du bâtiment multi-énergies

| | | |

Par publié le à 17h35

Une plate-forme d'essai au service du bâtiment multi-énergies

Une plateforme pour optimiser l'insertion des équipements énergétiques dans le bâtiment

Le Cetiat s'équipe d’une nouvelle plate-forme d’essai. Destiné au développement d’équipements multi-fonction et multi-énergies, cet outil se place au service de l’innovation des industriels pour répondre à la révolution énergétique du bâtiment.

C’est un nouvel outil de R&D à disposition de ses ressortissants et des industriels du secteur que le Centre technique des industries aérauliques et thermiques (Cetiat) va inaugurer cet été : un banc d’essai multifonction et multi-énergies. « Les sources d’énergies se multiplient dans le bâtiment. Il y a une réelle nécessité d’en tirer le meilleur parti grâce à des équipement optimisés »,  explique Bernard Brandon, directeur général du Cetiat.

Face à la montée en puissance de nouveaux équipements - chaudières hydrides, à micro-cogénération, pompe à chaleur, panneaux solaires thermiques - la plate-forme d’essai permettra aux industriels de développer et valider des dispositifs de petite puissance (jusqu’à une dizaine de kW).

« Cette plateforme est une première européenne », affirme Bernard Brandon. Un directeur qui souligne la complémentarité des outils thermodynamiques, thermiques et aérauliques permettant de simuler les conditions du bâtiment au plus près.

Avec 1,1 millions d’euros, l’installation représente l’investissement majeur du Cetiat pour 2012. Elle s’inscrit dans la logique de développement du centre, qui a déjà inauguré en 2011 un banc d’essai dédié aux microfluides.

Hugo Leroux

Pour en savoir plus : http://www.cetiat.fr

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur