Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Une plate-forme d’enroulement filamentaire au Cetim

| | | |

Par publié le à 18h46

Une plate-forme d’enroulement filamentaire au Cetim

Traiter des pièces de 2,5 x 4 m

Le Cetim se dote sur le Technocampus EMC2 de Nantes d’une machine d’enroulement filamentaires permettant de réaliser rapidement de grandes pièces.

Le Cetim vient d’installer au sein du Technocampus EMC 2 de Nantes, une plate-forme d’enroulement filamentaire permettant de réaliser rapidement des pièces en matériaux composites thermoplastiques de grandes dimensions.

Doté de deux axes d’enroulement filamentaire, cet équipement conçu par AFPT accepte aussi des pièces de 25 à 500 mm de diamètre sur une longueur pouvant aller jusqu’à 3,5 m. Les matériaux mis en œuvre sont les composites fibres de verre ou carbone, à matrice polyamide, PPS, PEI, PEEK, polypropylène, polyéthylène, et potentiellement tous les thermoplastiques.

La table de soudage laser intégrée permet également de procéder à des assemblages de composites à matrices thermoplastiques réalisés selon des procédés différents (pultrusion thermoplastique, thermocompression, pièces injectables, etc.). Relié à la tête du robot par fibre optique, le laser diode développe une puissance de 4 kW.

Cette plate-forme en faisant évoluer l’équipement pourra réaliser des pièces thermoplastiques de grandes dimensions (réservoirs, citernes, tuyaux, etc.) avec des diamètres allant jusqu’à 2,50 m sur des longueurs pouvant aller jusqu’à 4 m. Avec l’optimisation du magasin matière embarqué et la capacité de sa tête d’enroulement, l’équipement pourra, à terme, déposer 1 kg de composite thermoplastique par minute et réaliser un enroulement filamentaire de un mètre par seconde.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.cetim.fr

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur