Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Une chaire sur l’acoustique des nouveaux moteurs d’avion financée par Safran

| | | |

Par publié le à 12h11

Une chaire sur l’acoustique des nouveaux moteurs d’avion financée par Safran

Salle d'essai du Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Maine (Laum)

Safran s’est associé au Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Maine pour mettre en place une chaire industrielle dédiée à l’acoustique des nouveaux moteurs d’avion.

L’Université du Maine au Mans (Sarthe) a inauguré le 13 avril la Chaire de recherche industrielle « Matériaux Acoustiques Innovants pour l’Aéronautique » (Macia) associant Safran et Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Maine (Laum), unité mixte de recherche du CNRS reconnue à l’international pour la qualité de ses travaux de recherche menés en acoustique. Son objectif est de développer des traitements acoustiques innovants pour réduire le bruit des moteurs d’avion et d’hélicoptère. L’Acare - Advisory Council for Aviation Research and Innovation in Europe – a en effet fixé des objectifs de réduction des nuisances sonores au niveau européen, telle qu’une diminution de 50 % du bruit perçu à l'horizon 2020. Or, la production de moteurs d’avion plus économes en carburant induit la conception de nacelles et de soufflantes génératrices de nuisances sonores supplémentaires.

Réduire de 50% le bruit perçu 

L’enjeu est donc pour les acousticiens de trouver des technologies de rupture adaptées à des fréquences allant jusqu’à 500 Hz tout en tenant compte des contraintes de réduction du volume et de la masse disponible pour les traitements acoustiques des moteurs. La chaire Macia fait suite à l’appel à projet chaires industrielles de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) remporté en 2016. Elle est portée par trois entreprises de Safran (Safran Nacelles, Safran Aircraft Engines, Safran Helicopter Engines) et le Laum.

La chaire est cofinancée à part égale par les trois entreprises de Safran et par l’ANR à hauteur de 650 000 euros chacun. Les travaux de recherche du projet Macia ont été élaborés par Yves Aurégan, directeur du Laum. La chaire sera pilotée par Gwénaël Gabard, expert reconnu en aéroacoustique, docteur en acoustique de l’Université de Technologie de Compiègne et Associate Professor de l’Institute of Sound and Vibration Research (ISVR) de l’Université de Southampton.

Olivia Bassi

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur