Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Un système d’étanchéité primé par l’industrie parapétrolière

| | |

Par publié le à 18h38

Un système d’étanchéité primé par l’industrie parapétrolière

Assurer une étanchéité jusqu'à 1 000 bar

Saltel Industries a reçu le 1° Prix de l’Innovation 2012 décerné par les industries parapétrolières pour un système d’étanchéité des puits. L’innovation est destinée notamment à sécuriser les opérations de fracturation hydrauliques.

Le prix a été décerné lors des Journées annuelles des hydrocarbures 2012 qui ont eu lieu les 10-11 octobre au Palais des Congrès à Paris, par le GEP-AFTP (Groupement des Entreprises Pétrolières et Parapétrolières).

Le dispositif primé, baptisé SES-AZIP (Saltel Expandable Steel Annular Zonal Isolation Packer), permet d’assurer l’étanchéité des puits pétroliers pour des pressions allant jusqu’à à 1 000 bars. Il vient se placer au niveau de l’annulaire. Son rôle est d’isoler l’espace entre le tubage convoyant les hydrocarbures et le forage pratiqué dans le sol. L’innovation consiste en un système de ''compensation de pression'' : celui-ci utilise la haute pression ambiante pour déformer un métal qui hermétise totalement le tubage. « La plupart des annulaires sont réalisés en béton, en élastomères gonflant ou en caoutchouc comprimé, mais aucun de ces systèmes ne s’avère totalement étanche », explique Jean-Louis Saltel, le président de la PME d’Ile et Vilaine.
 
Qu’un tel système soit récompensé n’est pas anodin : l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels, en plein boom, met en jeu des pressions extrêmement importantes. C’est le cas de l’opération de fracturation hydraulique, impliquée dans l’exploitation des gaz de schiste et interdite en France. Ce type de solutions plus robustes intéresse les industries parapétrolières, qui souhaitent satisfaire des règlementations et une préocupation sociétale de plus en plus sévères.

Saltel Industries doit ce prix a un fort positionnement sur la R&D, qui représente un budget d'un million d’euros en 2012. la PME d’Ile et Vilaine, qui compte 70 personnes, emploie pour ses développements 10 ingénieurs et docteurs, qui ont déposé 21 brevets internationaux depuis 2001. Elle prévoit une forte croissance grâce à ses filiales basées au Canada (Edmonton) et aux USA (Midland Texas).

Hugo Leroux

Pour en savoir plus : http://www.saltel-industries.com/fr/

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur