Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Un robot qui fait des bonds

| | |

Par publié le à 14h13

Un robot qui fait des bonds

L’armée américaine va s’équiper d’un robot capable de se propulser à plus de 9 m de haut et de se déplacer en terrain accidenté.

Un robot sauteur, baptisé Sand flea (puce de sable), capable de réaliser des bonds de 9 m de haut va être testé par l’armée américaine. Il a été conçu par la société Boston Dynamics, avec un financement de la Rapid Equipping Force (force d’équipement rapide), afin d’assurer des missions de reconnaissance en terrain accidenté.

Ce petit véhicule télécommandé de moins de 5 kg est très mobile et résiste à l’eau, au sel, au sable et à des températures comprises entre -15 et +45 °C. Il peut réaliser 25 sauts, effectués à l’arrêt grâce à un actionneur à piston, avant d’avoir besoin d’être rechargé.

La hauteur et l’angle de jet sont pilotés par un opérateur, grâce à une unité de commande à distance équipée d’un écran transmettant en direct les images de la caméra embarquée. Il peut ainsi être envoyé par-dessus un mur d’enceinte, sur le toit d’une maison, en haut d’une volée d’escaliers ou à travers une fenêtre au niveau d’un deuxième étage.

Un stabilisateur gyroscopique assure l’obtention d’une bonne image pendant le vol et facilite l’atterrissage, dont le choc est encaissé par des roues conçues spécialement.

Le Sand flea va être testé dans le courant de l’année par l’Army Test and Evaluation Command (commandement pour les tests et l’évaluation), afin d’estimer sa sécurité, sa fiabilité et ses performances. Neuf exemplaires seront ensuite envoyés en Afghanistan pour des essais complémentaires.

Alexandra Chavarot


                    

                                                                 Le Sand flea robot en action 

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur