Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Un robot d'assemblage pour le photovoltaïque

| | | | |

Par publié le à 14h50

Un robot d'assemblage pour le photovoltaïque

Le robot est programmé pour assemblé les module sur leurs structures porteuses à la chaîne

La société PV-Kraftwerker a présenté un robot d’assemblage dédié aux modules photovoltaïques à l’occasion du salon Intersolar Europe. Une solution d’automatisation qui pourrait réduire les coûts d’installation sur les centrales de grande taille.

C’est une première mondiale : un robot constructeur de centrales photovoltaïques. La société allemande PV-Kraftwerker l’a présenté, à l’occasion du salon Intersolar Europe, qui s’est déroulé à Munich début juillet. Baptisé Momo, ce robot d’assemblage est capable d’assurer le processus de construction, de l’acheminement des panneaux sur site jusqu’à leur montage et leur démantèlement. " Avec Momo, quasiment aucun module ne risque la casse. Sa programmation élimine les erreurs d’assemblage, et limite les retards”, affirme Eberhard Schulz, directeur de PV-Kraftwerker dans un communiqué.


Le robot est équipé d’un système d’accroche guidé par des détecteurs qui permet l’assemblage complet de modules sur leurs fondations. Une caméra tridimensionnelle, montée sur la pince ou sur un outil d’appoint, surveille le processus d’assemblage complet et rectifie la moindre déviation par rapport au plan défini. D’après PV-Krafwerker, Le système s’adapte très bien aux terrains accidentés qui occasionnent habituellement des retards de construction. Le système est également à même de procéder en sens inverse, pour démonter ou déplacer des panneaux.


Avec ce robot, PV-Kraftwerker vise clairement les installations solaires de grosse taille, où le processus d’’installation, essentiellement manuel, représente un poste de dépense majeur ainsi qu’une source de retard. Momo devrait passer les derniers tests de terrain cet été. Sa commercialisation est prévue pour la fin de l’année.


Hugo Leroux

 

Le site de la société
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur