Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Article Précédent
Article Suivant
Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Un revêtement en verre photovoltaïque pour remplacer le bitume sur les routes

| | | | | | |

Par publié le à 07h55

Un revêtement en verre photovoltaïque pour remplacer le bitume sur les routes

Un couple d'ingénieurs américains a mis au point une technologie visant à remplacer le bitume sur nos chaussées. Cette route du futur inclut des panneaux solaires et des LED, fait fondre la neige toute seule et prévient automatiquement les automobilistes des dangers.

Le projet Solar Roadways est un système de pavement modulaire constitué de blocs de verre hexagonaux extrêmement résistants contenant des panneaux solaires. Ceux-ci peuvent supporter même les véhicules les plus lourds (plus de 113 tonnes), par exemple dans le cas de transports spéciaux, et peuvent être installés sur les routes, parkings, trottoirs, pistes cyclables, aires de jeux, etc. Ce projet déjà bien avancé est actuellement actif sur le site de financement participatif Indiegogo jusqu'au 31 mai à minuit. Il a déjà récolté plus d'un million de dollars de promesses de dons.

Le projet est né du désir d'un couple d'ingénieurs, Scott et Julie Brusaw, d'œuvrer pour le futur. Reconnaissant que les matériaux bitumineux utilisés à l'heure actuelle sur les routes sont archaïques, et que leur base pétrochimique les rend de plus en plus coûteux à mesure que le pétrole se raréfie, ils ont cherché à créer une solution pérenne et respectueuse de l'environnement (une partie des panneaux peut ainsi être créée à l'aide de déchets plastiques recyclés).

UNE ROUTE EN VERRE

La solution ? Du verre spécialement traité, aussi résistant qu'un acier et intégrant des panneaux solaires, des circuits imprimés et même des diodes électroluminescentes qui remplacent les marquages au sol et permettent un affichage dynamique si par exemple un animal sauvage traverse la route de nuit. Ce revêtement du futur rembourse lui-même son propre investissement en produisant de l'énergie photovoltaique et en étant connecté au réseau électrique.

Les Brusaw ont rencontré quelques difficultés lors du développement de ce projet, comme par exemple le fait que le verre doit laisser passer la lumière jusqu'aux cellules photovoltaïques tout en n'étant pas réfléchissant (ce qui aveuglerait les automobilistes). Ils ont aussi prévu de permettre au verre de dégager de la chaleur en hiver afin de faire fondre la neige ou le verglas, et les "Solar Roadways" prévoient des espaces pour faire passer différents types de câbles et conduits, ainsi que pour stocker et drainer l'eau de pluie, qui représente près de 50 % de la pollution aquatique aux États-Unis. La maintenance est de plus grandement simplifiée, le système étant extrêmement modulaire et le remplacement d'un segment ne prenant que quelques instants.

UN PROJET DÉJÀ BIEN AVANCÉ

Ce projet peut sembler utopique, mais les Brusaw n'en sont pas à leur coup d'essai. Avant leur succès sur Indiegogo, ils avaient déjà reçu 750 000 dollars de l'administration fédérale américaine des autoroutes (U.S. Federal Highway Administration) pour développer leur technologie, ce qui leur a permis de concevoir un prototype sous la forme d'une aire de stationnement. Ils avaient auparavant également reçu un prix de la part de General Electric, été reconnus par Google en tant que "moonshot" potentiel, choisis comme finalistes lors des Ace Awards de l'IEEE... Le projet est solide.

Enfin, et cet argument n'est pas des moindres, le remplacement des routes et aires bitumées actuelles par cette technologie serait, selon ces concepteurs, une forte source de création d'emplois.

Ci-dessous un court-métrage présentant le projet :

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur