Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Un procédé innovant pour recycler les boues rouges

| | | | |

Par publié le à 11h57

La société québécoise Orbite Aluminae a développé un nouveau procédé permettant de recycler les boues rouges. Il pourrait contribuer à mieux traiter cet effluent très toxique issu du raffinage des minerais d’aluminium.

Les innondations qui ont frappé la Hongrie en 2010 ont attiré l’attention du grand public sur le désastre écologique des boues rouges. Talon d’Achille environnemental du procédé Bayer de production de l’aluminium, les boues rouges sont des effluents toxiques difficiles à traiter. La faute à des procédés de purification à l’acide complexes et peu efficaces. Résultat : ces boues demeurent souvent stockées in situ, augmentant les risques d’épandage accidentels. Ainsi, en 2011, sur les 100 millions de tonnes de boues rouges produites, à peine 5% ont été réutilisés.

Orbite Aluminae ambitionne de changer la donne. La société québécoise est dépositaire d’un procédé de rupture procédé de rupture permettant d’extraire, à partir d’argiles alumineuses, de l’alumine de haute pureté  et d’autres sous-produits de valeur telles que les oxydes de terres rares contenues dans le minerai, détaille l'agence Reuters. L'entreprise prévoit de déployer ce procédé sur le projet de  Grande Vallée, au Québec. Mais selon la compagnie, ce procédé pourrait tout aussi bien s’adapter au seul traitement des boues rouges, selon un article paru sur le site Mineweb.  Elle parviendrait ainsi à isoler de l’aluminium, qui constitue jusqu’à 25% des boues rouges, ainsi que des oxydes de terres rares, tout en réduisant de 90% le volume total de l’effluent.

La société prévoit de céder sa technologies aux producteurs souhaitant réduire leur impact environnemental – un facteur qui bloque de plus en plus de projets industriels - mais aussi leurs coût opérationnels.

Hugo Leroux

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur