Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Un nouveau directeur pour les Arts & Métiers ParisTech

| | | | |

Par publié le à 01h47

Un nouveau directeur pour les Arts & Métiers ParisTech

Laurent Carraro Directeur Général des Arts & Métiers ParisTech

Jean Paul Hautier, dont le mandat est arrivé à échéance, est remplacé à la tête de l’école d’ingénieurs par Laurent Carraro, précédemment Directeur de Télécom Saint Etienne.
 

Laurent Carraro vient d’être a été nommé, par décret du Président de la République en date du 27 février 2012, Directeur Général de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts & Métiers (Arts & Métiers ParisTech). Il succède à Jean Paul Hautier, qui a dirigé l’établissement pendant 6 ans et dont le mandat est arrivé à échéance.

Universitaire de formation, mathématicien, Laurent Carraro a exercé ses fonctions à l’Université Lyon 1, à l’ENS Lyon, à l’École des Mines de Saint?Etienne, et à Télécom Saint?Etienne.

Directeur de Télécom Saint Etienne depuis 2008, et Professeur des Écoles des Mines de classe exceptionnelle, Laurent Carraro a été de 2006 à 2008 conseiller scientifique pour les formations auprès du Directeur Général de l’Enseignement Supérieur. Très impliqué au niveau national, il est membre de la Commission Permanente de la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs (CDEFI) depuis 2009 et est Conseiller à la présidence de la CDEFI depuis 2011.

Innovation et développement

A la tête d’Arts & Métiers ParisTech, Laurent Carraro entend : « transformer l’école en un lieu d’innovation qui contribuera au développement industriel et économique du pays tout entier et de ses entreprises, quelle que soit leur taille et leur secteur d’activité ».

L’ensemble des activités de l’École, formation, recherche, innovation et relations avec les entreprises, sera donc repensé pour satisfaire cet objectif.

D’autre part, l’effectif étudiant devrait augmenter significativement pour passer de 5 000 élèves aujourd’hui à 8 000 dans 10 ans. Et une formation doctorale d’excellence tournée vers l’innovation et la compétitivité sera mise sur pied.

Enfin, la constitution d’un réseau d’écoles autour d’Arts & Métiers ParisTech constitue un axe stratégique majeur et permettra d’atteindre les objectifs précédemment énoncés.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.ensam.fr/
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur