Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Un master Eléments Finis à distance

| | | | | | |

Par publié le à 11h22

Un master Eléments Finis à distance

Utiliser des standards industriels

Le centre national d’enseignement à distance espagnol propose un master international Méthodes Eléments Finis et Simulation Numérique. Il s’appuie pour cela sur les logiciels de MSC Software.
 

L’éditeur de solutions de simulation multidisciplinaire MSC Software, avec l’aide de son distributeur espagnol Ingeciber, va collaborer au Master international ‘‘Méthodes Eléments Finis et Simulation Numérique’’, mis en place par l’UNED (Universidad Nacional de Educación a Distancia), la plus importante université espagnole à proposer un enseignement à distance, avec plus de 200 000 étudiants.

Dans le cadre de ce programme de formation créé en 1993, qui couvre à la fois la théorie et la pratique, les logiciels Patran et Nastran de MSC seront utilisés pour former des étudiants de 2e et 3e cycle, ainsi que des ingénieurs en activité à l’analyse et la simulation par éléments finis.

« Le principal objectif du Master est d’améliorer les connaissances en IAO, non seulement parmi les ingénieurs et scientifiques récemment diplômés, mais également parmi les professionnels expérimentés désireux de se perfectionner en simulation numérique », explique Miguel Angel Moreno, Directeur général d’Ingeciber.

Le cursus propose un programme éducatif souple et à distance qui permet aux étudiants d’acquérir trois niveaux de compétence en IAO : Expert, Spécialiste et Master. Le programme, utilisant des outils IAO parmi les plus évolués du marché pour les cours pratiques, garantit une formation adaptée au monde professionnel.

Ce Master Eléments finis, qui comporte des branches Mécanique et Génie civil, aborde la théorie de la modélisation par éléments finis et le comportement des matériaux. Les bonnes pratiques en mécanique sont enseignées à l’aide de Patran et MSC Nastran. Les étudiants bénéficient d’une version étudiante sur leur ordinateur personnel. Les ingénieurs en génie civil peuvent quant à eux travailler avec CivilFEM, une application développée par Ingeciber pour les métiers de la construction. Ce logiciel sera bientôt intégré au solveur Marc de MSC Software.

« Les produits industriels et les infrastructures publiques deviennent de plus en plus complexes. L’IAO est cruciale pour analyser leur comportement, évaluer des alternatives possibles et optimiser leur fonctionnalité dès les stades amont du développement. Pour cette raison, les ingénieurs en mécanique et génie civil ont besoin de mieux maîtriser les méthodes par éléments finis et leur mise en œuvre dans différents types d’analyse. C’est pourquoi nous soutenons cette démarche en proposant des versions gratuites aux étudiants », explique Kais Bouchiba, Senior VP Sales EMEA de MSC Software.

Les inscriptions pour le semestre à venir seront closes le 29 février. Pour s’inscrire ou obtenir plus de renseignements, voir le site http://www.mscsoftware.com/feamasters.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.uned.es & http://www.ingeciber.com & http://www.mscsoftware.com/france
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur