Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Un laboratoire de R&D sur les CPL à Télécom Bretagne

| | | | | | |

Par publié le à 14h46

Les industriels Itron et Texas Instruments s’associent à l’école d’ingénieurs pour créer un centre de R&D sur les courants porteurs en ligne (CPL), qui seront au cœur des smart grids. Une reconnaissance de l’expertise française en la matière.

Itron, fournisseur de solutions de gestion de l’énergie et de l’eau, Texas Instruments, spécialiste des semi-conducteurs et Télécom Bretagne vont mettre en place un centre de recherche commun consacré à la technologie CPL (communication par courants porteurs en ligne), afin de développer des réseaux et des compteurs intelligents (smart grids).

De fait, la technologie CPL constitue, combinée à d’autres technologies de la communication (fibre optique, GPRS, etc.), une architecture permettant la collecte et le traitement des données circulant en différents points d’un réseau électrique. Le réseau est alors dit ‘‘intelligent’’, puisque ces données peuvent être collectées et analysées en quasi-temps réel. Selon les industriels, cette technologie devrait permettre au consommateur final de mieux maîtriser sa consommation d’énergie et au gestionnaire de réseau de piloter plus finement les flux.

« La technologie CPL va jouer un rôle crucial dans les futurs déploiements des réseaux intelligents. Nous allons faire de ce centre d’excellence le leader dans le développement de cette technologie et de la prochaine génération de compteurs intelligents », estime Patrick Mortel, directeur marketing d’Itron Electricité.

Les recherches qui seront menées par le centre se concentreront principalement sur la technologie CPL OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing), complémentaire des technologies CPL existantes. Les possibilités d'amélioration des protocoles pour les réseaux de communication de prochaine génération IPv6 seront également explorées et évaluées.

Une création qui équivaut à une reconnaissance de l'excellence des laboratoires de l’école d’ingénieurs, ainsi que de l'expertise française en matière de technologies de télécommunications.


Pour en savoir plus : http://www.telecom-bretagne.eu/

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur