Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Un homme de réseau

|

Par publié le à 11h55

Un homme de réseau

C’est l’histoire d’un succès à la française. Développé par Matra au début des années 1970 pour relier la capitale des Flandres à son campus scientifique, il est plus que jamais sur les rails.

Le VAL (acronyme de Villeneuve d’Ascq-Lille à l’origine, de "Véhicule Automatique Léger" aujourd’hui) fut un pionnier de l’automatisation, tendance phare de la mobilité urbaine. Il s’est exporté aux États-Unis, en Italie, à Taïwan et en Corée-du-Sud. Siemens, qui gère désormais ce poids plume sans pilote, vient de conforter la place centrale des équipes françaises en leur confiant l’entière responsabilité de ses métros automatiques pour le monde entier.

Une annonce qui intervient quelques semaines après le décès de Robert Gabillard, l’artisan de cette success story technologique et commerciale. Pur produit de l’université hexagonale, il avait été formé à la Sorbonne puis à Normale sup. La tour d’ivoire ne l’a jamais tenté, et c’est sans doute le secret de sa réussite. Thésard, il fut l’un des précurseurs de la résonancemagnétique nucléaire et ouvrit la voie aux applications médicales de cette technique. Universitaire, il développa les relations avec les écoles d’ingénieurs. Chercheur académique, il établit des partenariats avec l’Institut français du pétrole (IFP), les Charbonnages de France ou encore des entreprises de génie civil.

De ce parcours remarquable, retenons le refus absolu du train-train, le goût de faire bouger les lignes, ou encore l’envie de mettre ses découvertes en réseau… D’autres industriels, spécialistes des transports urbains ou désireux de se positionner sur ce marché friand d’innovations tous azimuts, ont d’ores et déjà adopté une attitude comparable. Vous le constaterez au fil de notre dossier. Bienvenue à bord.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur