Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Un circuit pour réduire les émissions des voitures

| | | | | |

Par publié le à 16h27

Un circuit pour réduire les émissions des voitures

Circuit de réseautage partiel CAN pour voitures de ST

Le composant de ''réseau partiel'' automobile lancé par STMicroelectronics réduit la consommation en désactivant les modules électriques non utilisées dans l’habitacle.

Les constructeurs automobiles disposent d’une solution de plus pour réduire la consommation électrique, et donc les émissions de leurs voitures. Il s’agit d’un circuit de gestion de réseau lancé par STMicroelectronics. Compatible avec le standard de bus automobile CAN, ce composant met en œuvre le principe de ''réseautage partiel'' (Partial Networking) qui consiste à configurer le réseau en le réduisant en dynamique aux seules fonctions utilisées.

Face au durcissement de la réglementation, qui limitera les émissions moyennes de CO2 à 95 g/km d’ici 2020, les constructeurs automobiles étudient de nombreux moyens permettant d’améliorer l’efficacité énergétique. L’un d’eux consiste à réduire la quantité d’énergie consommée par des systèmes tels que les commandes électroniques des portières et de la climatisation. Le nouveau circuit intégré de STMicroelectronics répond à ces exigences en désactivant individuellement et temporairement les modules qui ne sont pas utilisés. C’est le principe du ''réseautage partiel''. Cette fonctionnalité incluse dans la dernière spécification CAN (norme ISO 11898-6) devrait réduire en moyenne les émissions de CO2 de plus de 2 g/km.

Ce circuit L99PM72PXP compte parmi les tout premiers du genre sur marché. Il est le fruit de la coopération étroite entre STMicroelectronics et un constructeur automobile allemand, qui sera le premier client à l’utiliser dans ses véhicules. Il est monté dans un boîtier PowerSSO-36 et devrait être fabriqué en série au troisième trimestre 2012 au prix de 2,95 dollars jusqu’à 1 000 unités. Des tarifs plus attractifs sont proposés pour des quantités supérieures.

Ridha Loukil

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur