Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Un circuit pour booster les flash à LED des appareils photo

| | |

Par publié le à 17h43

Un circuit pour booster les flash à LED des appareils photo

Circuit de contrôle de flash à LED

Le circuit de contrôle lancé par STMicroelectronics repousse les limites des flashes à LED des appareils photo numérique en portant la puissance jusqu’à 40 W. De quoi remplacer le flash à xénon dans certaines applications.

 

Les flash à LED des appareils photo numériques compacts ou intégrés aux téléphones portables vont voir leur puissance accrue, tout en offrant des réglages plus sophistiqués. Ceci devient possible grâce au circuit intégré de contrôle proposé par STMicroelectronics.

Référencé STCF04, ce circuit a pour rôle d’augmenter la puissance maximale des flash à LED des quelques Watts actuels à plus de 40 W, soit l’équivalent d’un projecteur de sécurité à usage extérieur. Il intègre par ailleurs des réglages supplémentaires, des temporisateurs de sécurité et des fonctions de protection contre les courts-circuits, ainsi que de détection de la température. Par exemple, huit ou douze niveaux commutables de puissance sont réglages par l’utilisateur.

Le STCF04 se combine avec un supercondensateur, un commutateur MOSFET de haute intensité et des diodes LED blanches de forte puissance. Le transistor MOSFET discret joue un rôle-clé dans l’accroissement de puissance. Cette solution favorise le remplacement du flash classique au xénon par un flash à LED, avec l’avantage d’une conception simplifiée et un faible encombrement.

Deux des partenaires de STMicroelectronics, le japonais Murata, premier fabricant de supercondensateurs, et l’allemand Osram, fournisseur de LED, utilisent déjà ce circuit pour démontrer les performances et les possibilités de leurs derniers produits.

Disponible en boîtier TFBGA à 25 billes de 3 x 3 mm, le STCF04 est actuellement en phase d’échantillonnage. Sa production en série est prévue à la fin du premier trimestre 2012 au prix unitaire de 2 dollars par 1 000 pièces.

Ridha Loukil

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur