Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Un circuit imprimé élastique

| | |

Par publié le à 14h53

Un circuit imprimé élastique

Lors de la fabrication de ce circuit souple, des nanoparticules d'argent déposées sur un substrat en silicium sont recouvertes d'un polymère liquide.

Pour des connexions en souplesse, une équipe américaine a mis au point un circuit imprimé élastique simple à fabriquer.

Un circuit imprimé élastique, déformable et étirable vient d’être mis au point par des chercheurs de l’université d’état de Caroline du Nord, aux Etats-Unis, qui publient les résultats de leurs travaux dans la revue scientifique à comité de lecture Advanced Materials. Soumis à des déformations pouvant atteindre 50%, les pistes conductrices conservent leur capacité à transmettre les signaux. L’approche retenue par Yong Zhu et Feng Xu enferme des nanoparticules d’argent au sein d’un polymère.

Les particules sont déposées sur un substrat de silicium avant d’être recouvertes par le polymère liquide. Sous l’effet de la chaleur, celui-ci se transforme en une matière élastique comparable à de l’élastomère. A l’issue du processus, le circuit imprimé peut-être ôté de son substrat de fabrication. La face comportant les particules est légèrement gondolée. Ces petites vagues assurent une position relative fixe des particules entre elles. La conductivité est au rendez-vous, même si l’on soumet le tout à des déformations successives quel qu’en soit la direction. Le dessin des pistes conductrices est facilité puisque les nanoparticules d’argent peuvent être imprimées sur le substrat. E

Elaborer des nappes de liaison conductrices élastiques devient donc envisageable. Les applications potentielles sont nombreuses: robotique, durcissement de produits électroniques, élaboration d’écrans déformables. La liaison entre les pistes élastiques et des composants traditionnels se réalise à l’aide de pinces de serrage à défaut de disposer de composants eux aussi déformables.

Mathieu Brisou

Pour en savoir plus, consultez la publication scientifique (en anglais)
 

 

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur