Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Un biomarqueur pour prédire la récidive cancéreuse

| |

Par publié le à 14h36

Un biomarqueur pour prédire la récidive cancéreuse

Type de profil immunitaire produit suite à une analyse.

L’entreprise grenobloise ImmunID Technologies a identifié un marqueur utile dans le cadre des récidives du cancer du sein. Il donne une indication quant aux chances de réussite du traitement et de survie des patientes.

La lympho-divpénie pour mieux prédire la survie au cancer. Ce biomarqueur, élaboré par la société ImmunID Technologies, se base sur deux critères : la quantité des cellules immunitaires, et leur diversité, grâce à une analyse génétique du répertoire des lymphocytes T.

Une étude à paraitre dans le numéro de juillet de la revue Oncoimmunology révèle l’intérêt de ce marqueur, étudié chez 133 patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique, et en situation de rechute. Les femmes sous traitement conventionnel et présentant une lympho-divpénie (faible nombre de lymphocytes, diversité génétique inférieure à 33 %), vivaient significativement moins longtemps que celles avec un meilleur bilan immunitaire. La survie à trois ans pour ces patientes était ainsi de moins de 10 %, contre plus de 30 % chez les non lympho-divpéniques.

Si l’intérêt du biomarqueur d’ImmunID Technologies se confirme, il pourra permettre des traitements plus personnalisés du cancer du sein, mais aussi d'autres types de cancers. Face à un patient lympho-divpénique, le médecin pourrait prescrire une thérapie ciblée, plutôt qu’une chimiothérapie conventionnelle, ou encore un traitement pour renforcer le système immunitaire, avant d’entamer la chimiothérapie.

Les résultats de l’étude sont présentés au congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology, qui se déroule actuellement à  Chicago.

Ludovic Fery

Pour en savoir plus : www.immunid.com

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur