Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Un avion inspiré des vaisseaux spatiaux de Star Trek

| | | |

Par publié le à 10h27

Un avion inspiré des vaisseaux spatiaux de Star Trek

Des scientifiques du MIT ont développé un prototype d’avion léger et silencieux propulsé sans carburant fossile.

En plus de 100 ans d’aviation, les engins volants ont toujours été propulsés avec un système équipé de pièces mobiles (hélices, aubes de turbines, ventilateurs) dont la mise en mouvement est à l’origine d’un vrombissement aigu et persistant. Inspirés par les vaisseaux spatiaux futuristes de Star Trek, des scientifiques du MIT ont imaginé un avion léger et silencieux sans pièce mobile propulsé par un vent ionique.

Le prototype développé par les chercheurs est un planeur de 5 m d’envergure qui ne pèse que 2 kg. L’avant de l’aile est équipé d’un réseau de câbles électriques fins qui se comportent comme une électrode positive. A l’arrière, un arrangement similaire de câbles plus épais joue le rôle de l’électrode négative. Lorsque l’électrode positive est alimentée avec une tension suffisamment élevée, les câbles chargés positivement attirent et arrachent des électrons aux molécules d’air environnantes qui se retrouvent ionisées, et chargées positivement. Elles sont alors attirées par l’électrode négative à l’arrière de l’aile. En se déplaçant, elles entrent en collision avec d’autres molécules neutres de l’air ce qui entraine la libération d’autres électrons. Ces réactions en cascade génèrent un flux constant de molécules d’air chargées entre l’avant et l’arrière de l’air, et ce vent ionique propulse l’avion vers l’avant.

Les scientifiques ont testé leur prototype en intérieur, dans un gymnase. Le vent ionique a permis de propulser l’avion sur 60 m. Cette preuve de concept ouvre la voie à des avions silencieux, légers et propulsés sans l’utilisation de combustibles fossiles.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur