Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Ultra haute tension : Siemens développe un disjoncteur de 1 200 kV

| | | |

Par publié le à 13h47

Ultra haute tension : Siemens développe un disjoncteur de 1 200 kV

Une première mondiale

L’industriel allemand a conçu ce disjoncteur, capable d’opérer à une tension inégalée, en vue d’équiper l’Inde pour le développement de son réseau électrique ultra haute tension.

Augmenter le voltage d’un circuit électrique permet de réduire les pertes d’électricité en ligne. Cette loi, bien connue des électriciens, se vérifie également sur un réseau de distribution électrique. Les grands pays en développement, Chine et Inde en tête, projettent ainsi de bâtir des réseaux en ultra haute tension (Ultra High Voltage, UHV) pour répondre à la croissance de leurs besoins énergétiques.

En Inde, sur une installation située dans la ville de Bina, Siemens a développé le premier disjoncteur au monde capable d’opérer à un courant de 1,2 millions de volts. Les disjoncteurs interviennent dans les sous-stations pour connecter ou déconnecter des lignes d’alimentation individuelles. La ligne de transmission sera ainsi capable de transporter jusqu’à 8 000 MW de puissance, doublant la capacité de transport des lignes à 800 kV traditionnellement installées dans l’UHV.

Le disjoncteur est actuellement à l’essai sur le réseau de l’opérateur Power Grid Corporation of India Limited. L’un des points critiques de l’UHV tient notamment au niveau d’isolation de l’appareil, qui doit être suffisant pour prévenir tout risque de rupture. Au terme de quelques années de tests, l’Inde prévoit une extension de l’ultra haute tension à l’échelle nationale.

Hugo Leroux

 
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur