Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Toyota pourrait affranchir sa Prius des Terres Rares

| | | |

Par publié le à 18h29

Toyota pourrait affranchir sa Prius des Terres Rares

La Toyota Prius est l'automobile hybride la plus vendue au monde

Toyota Motor Corp pourrait se passer des terres rares contenues dans ses voitures électriques et hybrides, à en croire une source de l’agence de presse japonaise Kyodo News. Le groupe serait en mesure de commercialiser sa Prius sans terres rares d’ici deux ans, si le cours des terres rares reste à son niveau actuel.

Les terres rares, une famille de dix-sept métaux aux propriétés optiques et magnétiques intéressantes, sont très prisées pour les produits électroniques de haute technologie. Seul problème : la Chine, qui concentre 95 % de la production mondiale, réduit depuis quelques années les quotas destinés à l’export, alors qu’en parallèle les applications à base de terre rare se multiplient.

Face à cette raréfaction, les utilisateurs industriels travaillent depuis quelques années à réduire leur dépendance, japonais en tête. La recherche de substituts aux trop rares néodyme et dysprosium contenus dans les aimants permanents des moteurs électriques n’est pas un secret chez Toyota. La firme collabore avec l’américain Tesla pour développer la RAV4, dont la motorisation en courant alternatif serait totalement dénuée de terres rares. Côté batterie, la traditionnelle technologie Nickel Métal Hydrure (NiMH) de la Prius, gourmande en terres rares, pourrait s’effacer à terme devant sa cousine lithium-ion, qui équipera la version rechargeable de la célèbre hybride.

La firme japonaise, interrogée par Reuters, n'a livré aucun détail supplémentaire. Il n’est pas certain enfin que les terres rares se maintiennent durablement à des prix exorbitants. Des projets miniers sont actuellement à l’étude pour reprendre l’exploitation de terres rares aux Etats-Unis et en Australie.

Hugo Leroux

 
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur