Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Système d’assemblage pour faibles efforts

| | | |

Par publié le à 23h05

Système d’assemblage pour faibles efforts

Des matériels adaptés aux salles blanches

Les système à commande numérique NCFT type 2157B de Kistler, sont destinés aux assemblages nécessitant de faibles efforts et adapté à la production en salles blanches.
 

Le module NCFT type 2157B de Kistler offre la possibilité de piloter des assemblages de précision mettant en jeu des très faibles efforts. Il garantit ainsi une production d’assemblages tracée et sans défaut. Le système se distingue par sa compacité et l’utilisation d’un capteur de technologie piézoélectrique couvrant des efforts allant de 50 à 1 500 N.

Afin de mesurer des efforts de très faible intensité avec une grande précision le capteur est monté au plus près de l’outillage. Grâce à une transmission de la mesure sans fil, le capteur est installé au cœur du processus. Ainsi la prise d’information donne une image réelle de la fabrication et s’affranchit de toute influence parasite. Libérée de câble l’ergonomie de l’outil est également simplifiée.

Le système garantit par ailleurs une vitesse de 400mm/s et une répétabilité du déplacement de 0,002 mm.

Ces performances réunies font que cet outillage est apprécié pour les assemblages de petites pièces fréquemment utilisées par exemple dans l’industrie médicale. Pour répondre aux exigences de ce dernier domaine, le système NCFT est homologué en salle blanche ISO8 ou ISO7 avec quelques adaptations. Cette utilisation est reconnue par le Fraunhofer Institute for Manufacturing Engineering and Automation (IPA) à Stuttgart.

Le module convient parfaitement aux postes de travail alimentés manuellement ou automatiquement. Il s’utilise en accompagnement des moniteurs de contrôle et électroniques Kistler de type DMF-P A310 ou DMF-P A300. Ces appareils permettent de suivre et piloter les procédés d’assemblage qui peuvent être complexes en disposant de plus d’une trentaine de fenêtres d’analyse sur les courbes effort-déplacement. Suivant les critères de qualité requis ils sélectionneront les pièces bonnes et géreront les données de production.

Ce nouveau module complète la gamme déjà existante de systèmes d’assemblage à commande numérique de Kistler. Cinq familles de différentes tailles permettent maintenant de couvrir des plages de mesures de 0,05 à 300 kN. Ils peuvent être utilisés non seulement comme sous-ensembles dans les lignes automatisées mais également en tant que postes de travail à commande manuelle pour le développement, le prototypage ou la production en faible volume.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.kistler.com
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur