Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

SystemDesk supporte Autosar 3.2

| | | | | | |

Par publié le à 23h00

SystemDesk supporte Autosar 3.2

Développer de l'électronique embarquée plus facilement

dSpace assure maintenant le support de la dernière version du standard Autosar. Il propose ainsi une chaine complète d’outils de développement de calculateurs embarqués.
 

La dernière version de SystemDesk de dSPACE supporte la version 3.2 d'Autosar (AUTomotive Open System Architecture). Avec le générateur de code série TargetLink et le Offline Simulator, dSPACE fournit une chaîne d'outils complète pour la modélisation du logiciel du calculateur, la génération de l'environnement d'exploitation (RTE) et du code série, mais aussi la création, la simulation et le test de calculateurs virtuels.

Que ce soit pour la modélisation Autosar étendue ou pour la génération nettement plus rapide d'un RTE – le support de la version 3.2 d’Autosar est intégré directement à SystemDesk. La gestion améliorée de conteneurs pour l'échange de composants logiciels rapproche encore plus SystemDesk et TargetLink, générant ainsi un ‘‘workflow’’ d’aller-retour fluide pour les architectes de systèmes et les développeurs de fonctions.

Une manipulation extrêmement simple

Grâce à un mécanisme de réimport intelligent qui supporte différents scénarios d'échange de données et de mise à jour, SystemDesk simplifie l'échange d'informations entre les constructeurs automobiles et leurs sous-traitants. De nouvelles fonctionnalités, telles que l'import et l'export de diagrammes et l'identification d'éléments Autosar non référencés facilitent le travail sur des projets complexes.

Simulation de calculateurs virtuels

Afin de tester des calculateurs virtuels dans des scénarios en boucle fermée, les calculateurs virtuels peuvent désormais être connectés aux modèles d'environnement Simulink dans un éditeur dédié. De plus, la couverture de test du code peut être vérifiée pendant la simulation offline.

Un nouveau modèle de licence SystemDesk qui simplifie l'installation de la chaîne d'outils dSPACE , la génération et la simulation de calculateurs virtuels est aussi à présent disponible.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.dspace.fr
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur