Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

DOSSIER :

Soitec abandonne ses technos solaires pour se recentrer sur l'électronique

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Soitec abandonne ses technos solaires pour se recentrer sur l'électronique

| | | | |

Par publié le à 13h12

Soitec abandonne ses technos solaires pour se recentrer sur l'électronique

Des modules CPV de Soitec

Les centrales solaires made in Soitec, c’est terminé ! Le groupe Soitec vient d'annoncer son intention de se recentrer sur son coeur de métier, l'électronique, en visant particulièrement le marché des équipements mobiles.
La société avait dû faire face à des difficultés récurrentes ces derniers temps. En trois ans, le groupe a dû procéder à trois augmentations de capital.
Découvrez dans ce dossier l'ensemble des technologies développées par le groupe français au fil des ans.

 

 

Fin décembre, le groupe avait annoncé le retard d’éxécution d’un contrat majeur aux Etats-unis. Le blocage du projet de centrale solaire en Californie (Desert Green Solar Farm) avait alors provoqué une chute brutale de son action de 50 % en une séance. La décision du conseil d’administration s'explique également par les difficultés récurrentes de Soitec qui en quatre ans a procédé à trois augmentations de capital.

« Suite à la révision des prévisions de ventes de la division Energie solaire, Soitec a lancé une première série de mesures de réduction des coûts, portant entre autres sur le gel ou l’annulation de nombreuses charges d’exploitation et sur une réduction des effectifs concernant environ 100 personnes aux Etats-Unis », a précisé le groupe dans un communiqué, qui ajoute que d’autres mesures suivront ensuite.

Soitec ne fera plus de CPV...

Soitec est un spécialiste du photovoltaïque à concentration (CPV), grâce à ses modules basés sur la technologie Concentrix. La concentration de la lumière (près de 500 fois) par des lentilles de Fresnel sur des cellules solaires multi-jonctions à haut rendement permettent aux modules de Soitec d'avoir des rendements de 30 %, soit près de deux fois plus que les systèmes en silicium traditionnels. Mais quoiqu'elle dispose de plus de 13 MWp installés dans 14 pays, la société arrête son activité Energie solaire suite à son échec aux Etats-Unis.

... mais reste bien positionné sur les substrats pour l'électronique

Si le groupe connait des difficultés dans le solaire, il se porte en revanche bien dans le secteur de l’électronique. Il profite en effet de la croissance des marchés liés à la mobilité, comme celui des smartphones, ainsi que celle du marché de l’automobile. Soitec explique ainsi que la demande relative aux plaques RF-SOI pour smartphones va continuer à augmenter avec une croissance du marché de 30 % en rythme annuel. Rappelons que c’est l’industrialisation en masse de substrats sur isolants en silicium (SOI - Silicium on insulator) pour circuits intégrés qui ont fait le succès de Soitec (voir l'interview de Michel Bruel dans le dossier).

Retrouvez dans le dossier toutes les technologies qui ont fait le succès de Soitec

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique