Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Snips concocte une intelligence artificielle pour faire disparaître la technologie de notre quotidien

| | | | | | |

Par publié le à 09h00

Snips concocte une intelligence artificielle pour faire disparaître la technologie de notre quotidien

La jeune start-up parisienne vient d’officialiser une levée de fonds de 5,6 millions d’euros auprès d’investisseurs français et américains. Grâce à cette augmentation de capital, Snips entend mettre de l’intelligence artificielle dans tous les objets de notre quotidien. Sa première cible : nos smartphones. 

Faire disparaître la technologie au profit de l’expérience utilisateur. Ou, plus exactement, diminuer le plus possible les interactions entre les hommes et les technologies. C’est l’objectif très ambitieux de la start-up Snips, fondée en 2013 par Rand Hindi, un jeune entrepreneur docteur en bio-informatique et déjà distingué par le MIT.

Il y a un an, la jeune pousse basée à Paris a pivoté. L’entreprise s’était initialement positionnée sur le marché des villes intelligentes en développant différentes innovations pour le compte de grandes entreprises ou collectivités. Snips avait alors développé l’application Tranquilien avec la SNCF pour prédire le taux de remplissage des trains et noué un partenariat avec la ville de San Francisco pour développer une application afin de réduire le nombre d’accidents sur les routes.

« Nous avons décidé de changer de focus et de développer nos propres produits basés sur nos technologies » explique Rand Hindi. L’équipe de Snips, composée actuellement d’une quinzaine de personnes, s’est donc orientée vers une nouvelle thématique : le Context Awareness ou la capacité d’anticiper l’action que souhaite réaliser une personne avec son environnement. Une approche qui vise à limiter le nombre de frictions générées par les milliards d’objets connectés qui nous entoureront dans un futur très proche.

Pour soutenir cette nouvelle ambition, la start-up a finalisé une première levée de fonds de 5,6 millions d’euros auprès d’une série d’investisseurs américains et français, dont The Hive, 500 startups, Brent Hoberman ou encore Xavier Niel. Le montant des fonds levés comprend également les subventions apportées par BPI France et le prix décroché lors du Concours mondial d’innovation. Cette augmentation de capital doit notamment permettre à Snips de recruter une batterie de talents, essentiellement des chercheurs et des Data Scientists, pour porter les effectifs de la start-up à 40 personnes d’ici l’été prochain.

Doter les smartphones d’une intelligence artificielle

« Le premier produit que nous comptons lancer est une intelligence artificielle pour les smartphones » explique l’entrepreneur mordu de données. « Concrètement, lorsque vous devrez vous rendre quelque part, l’intelligence artificielle remontera automatiquement la bonne application de votre smartphone et ouvrira  le lien correspondant », poursuit-il. L’objectif est donc de développer un véritable assistant personnel qui se perfectionnera au fur et à mesure de son utilisation grâce aux Datas moulinées par des algorithmes d’intelligence artificielle. Un service qui pourrait donc se rapprocher de Google Now, du launcher Aviate de Yahoo! ou encore d’Office Now de Microsoft.

Malgré cette forte concurrence, Snips compte tirer son épingle du jeu. Ses armes ? Une technologie de pointe et la promesse de respecter la vie privée des utilisateurs. « Nous sommes les seuls à faire tourner nos algorithmes directement sur le smartphone des utilisateurs. Tout se passe de manière locale, les données ne sont pas envoyées sur des serveurs », assure Rand Hindi en précisant que cette approche n’affecte pas l’autonomie du téléphone. Côté technologies, Snips utilise des algorithmes de traitement de langage et a développé sa propre catégorie d’algorithmes de géolocalisation qui permet de connaître et de segmenter le trajet d’une personne, de distinguer si l’utilisateur était au McDo ou au Starbucks situé juste à côté et de savoir quel mode de transport est utilisé. A cela s’ajoute un algorithme qui détecte les habitudes. « C’est grâce à cette combinaison que nous sommes capables de prédire les actions des utilisateurs », soutient Rand Hindi.

Cette intelligence artificielle pourra prendre différentes formes : une extension de clavier sur iOS, une couche logicielle sur un système d’exploitation ou une application mobile. Sur iOS, une version beta sera lancée dès le 1er juillet prochain. La version officielle est attendue pour le mois de septembre. A plus long terme, Snips entend mettre de l’intelligence artificielle dans tous les objets de notre quotidien. Concrètement, en arrivant dans sa voiture, un conducteur pourra retrouver son GPS déjà configuré avec la bonne destination sans qu’il n’ait besoin de l’indiquer. En rentrant chez soi le soir, la télévision s’enclenchera automatiquement avec le bon programme. «
Nous voulons permettre aux personnes de se concentrer sur les aspects créatifs et utiles »
, conclut, confiant, l'entrepreneur.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur