Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Simuler des systèmes complexes

| | | | |

Par publié le à 00h38

Les équipes de R&D doivent prédire avec précision le comportement de produits complexes dans le monde réel. La suite Ansys 14.0 est la seule à prendre en compte de façon complète les interactions entre plusieurs physiques – structures, dynamique des fluides, électromécanique et interactions système – avec une telle profondeur physique, dans un seul système de simulation.

Un nouveau lien de co-simulation entre Ansys Fluent et Ansys Simplorer permet aux ingénieurs d’analyser leurs batteries dans Simplorer sans négliger le comportement non-linéaire du système fluide. La co-simulation délivre des résultats de simulation système multi-domaines très précis grâce à l’utilisation d’une suite d’outils entièrement intégrés.

Ansys 14.0 introduit un couplage électromagnétique bi-directionnel avec le calcul de contraintes et la possibilité de re-simuler la distribution du champ électromagnétique sur la géométrie déformée. Ceci s’applique à la conception de machines électriques, d’actionneurs magnétiques et de transformateurs électriques dans les secteurs de l’automobile, de l’aérospatial et de l’énergie pour lesquels la précision des déformations localisées sur la pièce est importante.

Dans de nombreux processus industriels, le succès de la conception dépend de la capacité à prédire avec précision la dynamique de, et les interactions entre, différentes phases (gaz, liquides, particules solides). Grâce aux progrès constants dans le domaine de la modélisation multiphasique, les fonctionnalités de dynamique des fluides d’Ansys 14.0 étendent le champ d’applications qu’il est possible de simuler avec précision, efficacité et robustesse.

Certaines applications doivent prendre en compte des phénomènes non linéaires complexes – comme les appareils biomédicaux, le laminage à chaud de l’acier et le crissement des freins – et tirent parti des modèles avancés mis à disposition dans Ansys 14.0. Par exemple, les développeurs d’applications biomédicales ont accès à des formulations de matériaux améliorées comme le modèle Holzapfel pour capturer le comportement de tissus renforcés de fibres ou d’alliages gardant la mémoire des formes, pour la modélisation d’endoprothèses vasculaires. La diffusion d’humidité a été mise en œuvre pour les simulations thermiques, les simulations de structures et pour les simulations couplées dans le cas de composants électroniques.
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur