Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

SigrenEa facilite la télé-relève des déchets

| | | |

Par publié le à 14h49

La start-up orléanaise a développé des capteurs communicants pour relever le taux de remplissages des conteneurs à ordures. Une solution qui permet aux collectivités d’optimiser leurs tournées de collecte.

On connaissait les compteurs communicants d’électricité, d’eau ou de gaz. Voici maintenant les compteurs de déchets. La start up SigrenEa propose un service baptisé aEner’COM qui permet de contrôler à distance et en ''quasi'' temps réel le niveau de remplissage de conteneurs de déchets. Elle a annoncé fin septembre 2012 avoir levé un million d’euros de différents investisseurs, dont le fonds de capital risque Blue Orange de Suez Environnement.

« Les conteneurs collectifs sont en fort développement. Le coût de collecte à la tonne y est quatre fois moins important que la collecte porte à porte, et le recyclage sélectif de certaines catégories de produit pousse à leur mutiplication. SigrenEa a été fondée sur l’idée que l’on peut optimiser ce service si l’on peut collecter les déchets au moment où le conteneur est plein », explique Franck Charlet, directeur ventes et marketing de SigrenEa. Spécialisée dans l’électronique et le logiciel, la start-up a co-développé le logiciel de suivi avec l’agglomération d’Tours Plus, qui a apporté son expertise en matière de collecte des déchets.

Des capteurs économes

La technologie de SigrenEa repose sur des capteurs à ultra-sons peu énergivores. Ceux-ci combinent à la communication par réseau GSM classique un protocole plus économe basé sur les radio-fréquences à courte portée. « Sur les groupes de conteneurs, on équipe chaque capteur en radio-fréquence courte portée et on centralise toutes les données sur un seul conteneur qui lui communique à longue distance », explique Franck Charlet. Ces capteurs communicants peuvent ainsi subsister sur leurs batteries pendant toute la durée d’un contrat, généralement au-delà de 48 mois.

SigrenEa a déjà installé 250 capteurs à Tours et s’apprête à en déployer 1 000 dans différentes municpalités de la région Centre. Forte de sa levée de fond, La start-up compte ''s’exporter'' hors de la région En R&D, elle prépare aussi une seconde génération de capteurs – dont la nature est tenue secrète.

Hugo Leroux


SigrenEa en bref :

Création : Juillet 2009 
Implantation : Olivet (45)
Fondateur :  Jérôme Vallet
Contact : Franck Charlet, responsable marketing
Mail : franck.charlet@sigrenea.com 
Tél : 06 64 52 34 18
Site Web : http://www.sigrenea.com/

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur