Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Siemens perfectionne les extincteurs à brouillard

| | | |

Par publié le à 14h38

Siemens perfectionne les extincteurs à brouillard

Les buses de Sinorix pulvérisent les gouttelettes à huit mètres de distance.

La division Building Technologies de Siemens lance Sinorix, une gamme d’extincteurs qui contrôle ou éteint les feux par brouillard d’eau. Si la solution n’est pas nouvelle, Sinorix aligne quelques innovations qui lui ont valu d’être récompensé au salon industriel Expoprotection.

Face à un feu localisé, le brouillard d’eau a déjà fait ses preuves. Il étouffe le feu tout en minimisant les dommages faits aux équipements par l'eau. Les gouttelettes, de taille réduite, sont pulvérisées finement de manière tirer le meilleur parti du potentiel de refroidissement de l’eau. Sinorix H2O Jet, nouveau venu chez Siemens, perfectionne ce mode de fonctionnement. Ses buses brevetées sont basées sur une tuyère de Laval, un goulot d'étranglement qui permet d’accélérer les gaz. Ces buses propulsent ainsi des gouttelettes entre 150 et 200 micromètres de diamètre jusqu’à huit mètres de distance, ce qui autorise un maintien du feu à bonne distance des équipements à protéger.

Mais la véritable innovation de Sinorix réside dans sa technologie diphasique. Là où la majorité des extincteurs à brouillard emploient une très haute pression pour pulvériser un brouillard fin, Siemens a misé sur un mélange d’eau et d’azote. Les propriétés de gaz propulseur de l’azote permettent d’abaisser la pression de fonctionnement à 16 bars. Résultats : un extincteur moins coûteux et plus facile d’entretien. Par ailleurs, une solution d’eau et d’azote est sans risque toxique pour les opérateurs. Sinorix fait donc l’économie du système de lancement à retardement classiquement utilisé pour permettre la sortie des opérateurs avant déclenchement.

Hugo Leroux

 
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur