Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Schmitz Cargobull prépare ses surfaces de collage par jet de plasma

| | | |

Par publié le à 23h00

Schmitz Cargobull prépare ses surfaces de collage par jet de plasma

Assurer un collage structurel qui garantisse l'étanchéité.

Le carrossier industriel élimine les prétraitements mécaniques et chimiques des surfaces de collage de ses caisses frigorifiques en métal revêtu de polymère, grâce à un jet de plasma à pression atmosphérique qui nettoie et renforce l’accrochage des adhésifs.

Fabricant de véhicules frigorifiques, Schmitz Cargobull a sélectionné Plasmatreat pour l’aménagement d’une installation de traitement au plasma à pression atmosphérique, afin de favoriser, par une bonne préparation des surfaces, le collage structurel des panneaux entrant dans la construction de ses véhicules. Il obtient ainsi une adhérence extrême, avec en particulier une bonne étanchéité, tout en préservant l'environnement lors de la production de plus de 15 000 véhicules/an.

En effet, le traitement par plasma avant collage réduit l’usage de primaires agressifs et prédispose particulièrement à une forte adhérence dans les assemblages collés. Cela assure ainsi le constructeur que la fabrication et l’assemblage des structures puissent être réalisées sans aucun rivet dans des conditions optimales de robustesse tenant compte des fortes sollicitations des structures des véhicules dans leur usage quotidien.

Un traitement robotisé

Le procédé OpenAir de Plasmatreat repose sur une simple projection réalisée par jet, grâce à une buse qui fonctionne à pression atmosphérique. Le système utilisé ne nécessite aucune chambre à vide, et n’engendre donc aucune rupture du processus de production. Il s’intègre directement sur un poste robotisé dans les lignes de production au moment du montage. 


                                     

                                        La tête de l'équipement


L'application du plasma entraîne plusieurs effets simultanément sur les surfaces à traiter :

 

  • L’activation : Le plasma active et augmente l’énergie de surface par oxydation avec des valeurs atteignant plus de 72 mJ/m² sur de nombreux plastiques ;
  • La destatisation : Lorsque le faisceau du plasma statiquement neutre est projeté sur la surface traitée, la charge d’électricité statique rencontrée est annulée, déchargeant complètement la surface ;
  • Le nettoyage : Le plasma projeté sur la surface quasiment à la vitesse du son, détruit et évacue toute poussière et pollution organique (vapeurs d’huile, eau, hydrocarbures) de la surface à traiter. 


Grâce à ce nouveau traitement, il est maintenant possible de prétraiter les surfaces et de combiner la dépose de l’adhésif en une seule opération.

« Le procédé du prétraitement au plasma à pression atmosphérique constitue une méthode d’application extrêmement fiable dans le processus de fabrication, mais il est aussi et surtout intéressant, par la performance de ses résultats de nettoyage et de dégraissage, qui éliminent toute humidité et aspérité de la surface à coller, évitant ainsi toute utilisation de solvant », explique Johannes Pierick, Directeur du contrôle qualité et de l’industrialisation chez Schmitz Cargobull.

Supprimer les solvants

« Pour nous, il était capital de remplacer le nettoyage manuel des surfaces par un procédé plus industriel. Il était tout aussi important d'éliminer complètement les risques potentiels pour la santé des ouvriers à cause de l’emploi des solvants organiques dans cette zone de travail. Nous avons atteint ces deux exigences. De plus, les systèmes de Plasmatreat pouvaient être intégrés sans problème dans notre processus de collage ».


                                      

                                                 La buse de projection


Chaque équipement de projection de plasma est doté de quatre jets rotatifs qui se déplacent à une vitesse de 20 m/min, tout le long du bord externe d'un panneau. Les jets répandent le plasma avec un angle de projection de 45° sur une largeur de traitement totale de 180 mm. Le traitement plasma est devenu le référentiel de préparation pour la qualité des surfaces de collage des panneaux métalliques revêtus de polymère. Il remplace le ponçage mécanique et l'activation par le biais de solvants agressifs et polluants pour l'environnement. Schmitz Cargobull économise ainsi chaque année près de 20 tonnes de produits chimiques.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.plasmatreat.fr  & http://www.cargobull.com/fr/
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur