Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Article Précédent
Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Rover Curiosity : un concentré de technologies à la découverte de Mars

|

Par publié le à 14h59

Rover Curiosity : un concentré de technologies à la découverte de Mars

Le rover Curiosity a atteint le sol de la planète Mars

Le rover Curiosity, chargé d'arpenter le sol de la planète rouge pour y détecter d'éventuelles traces de carbone, est un véritable laboratoire sur roues. Il embarque dix instruments scientifiques, dont ChemCam, un spectroscope LIBS développé par une équipe française.

Posé depuis lundi sur la planète Mars, le rover Curiosity a entamé sans encombre sa mission d’exploration, selon les renseignements fournis par l’agence spatiale américaine. Les instruments scientifiques qu’il embarque semblent fonctionner correctement. Notamment la ChemCam (Chemical Camera), l'un des deux instruments français, testé peu après l’arrivée sur le sol martien.

Ce spectromètre est l’un des dix instruments retenus pour embarquer à bord du rover Curiosity de la mission MSL (Mars Science Laboratory), parmi un panel initial de quarante-neuf propositions élaborées par des équipes scientifiques du monde entier sur la base des objectifs scientifiques fixés au rover par la Nasa.

ChemCam permet d’économiser les mouvements du robot astromobile, véritable laboratoire sur roues, en analysant à distance les roches martiennes soumises à un tir laser qui les transforme en plasma. Le rover, chargé de traquer la présence de carbone sur la planète rouge, ne se rapprochera ainsi que des formations jugées dignes d’intérêt, économisant un temps précieux. La technologie sur laquelle repose cet instrument, dite LIBS (Laser Induced Breakdown Spectroscopy), existe depuis les années 1960. Mais pour rendre cette technologie apte au voyage jusqu’à Mars, les scientifiques lui ont fait subir un régime sévère : les instruments de laboratoire pèsent en général quelques dizaines de kilos, contre 700 grammes à peine pour la machine embarquée sur Curiosity.

Muriel de Vericourt

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur