Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Article Précédent
Article Suivant
Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Recharge électrique : La Poste et ErDF se jettent à la flotte

| | | | |

Par publié le à 18h08

Recharge électrique : La Poste et ErDF se jettent à la flotte

Créer un standard de recharge

Le projet de R&D InfiniDrive, qui vise à concevoir le dispositif de recharge des véhicules électriques de La Poste et ErDF, a été inauguré le 20 septembre. Il contribuera à la création d’un standard de recharge pour les flottes d’entreprises et de collectivité.

Le Groupe La Poste a passé en 2011 sur une commande record de 18 711 véhicules pour ses filiales, dont 10 000 pour La Poste. Mais comment assurer au mieux la recharge d’une flotte si imposante ? C’est la question à laquelle s’attaque le groupe, en partenariat avec le gestionnaire de réseau ErDF, qui prévoit lui-même d’acquérir quelque 2000 véhicules électriques.

Tous deux portent le programme de R&D InfiniDrive visant à la conception du système de recharge des véhicules. Côté compétences, ERDF s’appuiera sur les laboratoires d’EDF R&D pour la conception du pilotage en puissance des recharges. La jeune société G2 Mobility, réalisera un prototype du système de pilotage.

Certains aspects du projet sont confiés à  des laboratoires de recherche. LORIA-UMR (Mines de Nancy) identifiera les types d’usages liés aux différents métiers ; le CMA d'Armines élaborera le modèle mathématique de pilotage. Enfin, Le laboratoire I3M de l’Université de Nice Sophia Antipolis se penchera sur les processus de conduite au changement liés à l’adoption des véhicules électriques.

Outre un solide retour d’expérience pour l’électrification des flottes captives – d’entreprises ou de collectivités-, ce projet de 9,1 millions d’euros prévoit ainsi d’aboutir à un standard pour la recharge.

Hugo Leroux
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur