Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Promenade sur Mars, plastique auto-réparant, robots marins … les innovations qui (re)donnent le sourire

| | | |

Par publié le à 12h04

Promenade sur Mars, plastique auto-réparant, robots marins … les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider à esquisser un sourire. La rédaction d’Industrie & Technologies a repéré pour vous les actualités susceptibles de vous mettre de bonne humeur...Bonne lecture, et bonne semaine !

Des robots pour étudier les phytoplanctons

Les phytoplanctons sont des organismes encore méconnus. Toutefois la compréhension de leur rôle dans l’absorption du CO2 pourrait aider les scientifiques à mieux appréhender les causes du changement climatique. Les neufs robots du laboratoire d’océanographie de Villefranche (LOV) ont mené l’enquête et ont apporté des informations précieuses sur la floraison de ces micro-végétaux océaniques.

La qualité de l’eau des missions spatiales sous contrôle

Environnement exigeant par excellence, le spatial doit s’appuyer sur des techniques de contrôle poussés. La qualité de l’eau destinée aux astronautes ne fait pas exception. Le Centre national des études spatiales et le laboratoire BioMérieux, ont mis au point une technologie de microbiologie sèche pour détecter et dénombrer la microflore bactérienne présente dans 1ml d’eau. Les résultats peuvent ensuite être rapidement évalués par l’astronaute qui saura si l’eau est propre à la consommation. Cette innovation pourrait avoir des applications dans le domaine de la santé et de l’environnement.

Une promenade virtuelle sur Mars

Si l'homme peut un jour fouler le sol martien, ce ne sera pas avant quelques temps encore...Mais la startup VR2Planets propose de se promener d'ores et déjà sur la planète rouge, grâce à une solution immersive pour nous donner un aperçu de l'agrément de la balade. Grâce aux photos envoyées par le rover Curiosity, la société est capable de reproduire, grâce à la réalité virtuelle, la topographie de la planète que l’utilisateur peut ensuite arpenter librement. Ce procédé pourrait aussi être envisagé pour l’exploration de zones terrestres inaccessibles ou dangereuses pour l’homme.

Un polymère auto-cicatrisant à température ambiante

Et si les objets pouvaient se réparer par une simple pression des parties fracturées? C’est la promesse du nouveau matériau mis au point les scientifiques de l’Université de Tokyo. Très résistant sur le plan mécanique, ce polymère s'appuie sur les principes de la chimie supra-moléculaire, qui permet de réparer et de réorganiser certaines liaisons moléculaires. Après 6 heures à 24 degrés, la pièce est capable de retrouver sa robustesse mécanique initiale. Ce polymère, issu des dérivés soufrés de l’urée, intéresse la robotique notamment pour le développement de robots capables d’auto réparation. 

Une capsule connectée pour éviter une endoscopie

Une simple capsule pour éviter une opération chirurgicale. La société australienne Atmo Biosciences propose un  dispositif ingérable capable d’effectuer des mesures dans le système digestif, comme le niveau de dioxygène (O2), le dihydrogène (H2) et le dioxyde de carbone (CO2). Selon les chercheurs, il s’agit d’un moyen précis et sûr pour la compréhension du fonctionnement de l’intestin et de son microbiote.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur