Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Article Précédent
Article Suivant
Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Prismadd : le dernier-né prometteur

| | | |

Par publié le à 08h04

Prismadd : le dernier-né prometteur

Une des dernières nées dans le monde de l’impression 3D, la société Prismadd vient de se voir récompenser du Tophée 3D Print 2015 pour la réalisation d’un support de tablette tactile. Un prix qui lui a permis de devenir le fournisseur d’Airbus. La jeune pousse vise les secteurs de l’aéronautique, du nucléaire, de l’armement et du spatial, et un chiffre d’affaires de 500 000 euros en 2015.

Fondée au début de l’année par l’usineur de pièce métallique Farella - qui produit pour l’équipementier Spirit et pour Airbus -, Rhonatec et Creatix 3D, la société Prismadd vient d’être récompensée du Trophée 3D PRINT 2015, pour avoir développé un bras de support de tablette tactile pour le cockpit de l’A380. Le jury a considéré que la pièce illustrait bien les atouts de la fabrication additive.

« Au-delà des matières, ils ont pratiqué sur certaines pièces une optimisation topologique et ont introduit des treillis (lattices en anglais) pour maitriser les réponses en fréquence des pieces », a précisé dans un communiqué le porte parole du jury Philippe Bauer, expert processus, outils et innovations en architecture mécanique chez Thales. En plus de se voir récompenser, la realisation industrielle de cette pièce a permis à Prismadd de devenir fournisseur d’Airbus.

Prismadd, spécialisée dans l’impression 3D de métal et de plastique, possède aujourd’hui six sites de production dans le monde et vise en particulier le secteur de l’aéronautique. En septembre, la jeune entreprise devrait imprimer des pièces d’avion en métal (iconel, titane et aluminium). Un atelier de production de pièces en plastique et aluminium pour fabriquer des cabines d’avion, en collaboration avec l’usineur Espace, devrait ouvrir à Saint-Nazaire en fin d'année, relate un article du quotidien économique les Echos. Prismadd cible également les secteurs de l’armement et du nucléaire. 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur