Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Pour Avob, le pilotage énergétique du bâtiment passe par l'USB

| | | | |

Par publié le à 18h07

Pour Avob, le pilotage énergétique du bâtiment passe par l'USB

La sonde USB développée par Avob et Cofely mesure les paramètres de confort de l'utilisateur

Après le pilotage des parcs informatiques, l’éditeur de logiciel Avob s’attaque à l’efficacité énergétique du bâtiment. Grâce à une sonde USB conçue avec Cofely, il s'appuie sur le réseau informatique pour collecter les données de température et de luminosité. Et identifier les surconsommations de chauffage et d’éclairage.

Et si une clé USB suffisait à mesurer le confort des utilisateurs d’un bâtiment tertiaire ? Voilà la nouvelle idée d’Avob. Valeur montante du green IT grâce à ses logiciels de pilotage des parcs informatiques, la start-up veut maintenant jouer dans la cour des énergéticiens. Avec son logiciel Building Energy Viewer, elle ambitionne d’alléger la facture de chauffage et d’éclairage des entreprises en capitalisant sur leur infrastructure informatique.

La solution d’Avob repose sur une sonde raccordée à l’ordinateur par USB. Développée en partenariat avec Cofely, la filiale efficacité énergétique de GDF Suez, cette sonde mesure la température et le niveau d’éclairage dans l’environnement immédiat de chaque collaborateur. D’après l’activité relevée sur l’ordinateur, elle relève également sa présence ou son absence. Ces données sont ensuite centralisées via le réseau informatique de l’entreprise et comparées aux données météo extérieures. « De manière très directe, le logiciel va déceler les principales surconsommations. Par exemple, celles liées aux éclairages non éteints la nuit ou aux salles vides inutilement chauffées », explique Pierre Duchesne, PDG D’Avob.

Le logiciel Building Energy Viewer intègre par ailleurs le confort des collaborateurs grâce un widget accessible sur chaque poste informatique. Sorte de cahier de doléances, il permet à chacun de faire remonter une gêne liée à la température et la luminosité fixées. Au final, le gestionnaire obtient un tableau global des conditions d’éclairage et de température - objectives et ressenties. Une base satisfaisante pour ajuster les dépenses énergétiques sans rogner sur le confort des collaborateurs.

Alors que les solutions existantes misent sur le déploiement de capteurs et d’un réseau dédié, Avob met en avant le coût de déploiement avantageux de sa solution. « Pourquoi installer un tel réseau, alors que l’on peut utiliser le réseau existant et sécurisé qu’est le réseau informatique ? », questionne Pierre Duchesne.

A 50 € la première sonde - et le tarif est dégressif selon la quantité installée - le président d’Avob annonce une économie de 10 à 15 % sur la facture énergétique, ainsi qu'un retour sur investissement  oscillant entre six mois et un an. La jeune pousse développe déjà pour 2013 une version plus poussée de son logiciel. Appelée Building Energy Saver, elle ajoutera à la surveillance des consommations, la possibilité de piloter automatiquement certaines fonctions du bâtiment. En se contentant toujours du seul réseau informatique de l’entreprise.

Hugo Leroux
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur