Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Pompes : KSB développe des moteurs IE4

| | | | | |

Par publié le à 00h40

Pompes : KSB développe des moteurs IE4

Les premiers exemplaires sortent des chaines.

Le fabricant allemand de systèmes de pompage anticipe les futures exigences énergétiques en matière d’entrainement des pompes. Il a pour cela développé ses propres moteurs synchrones dont les performances entrent dans la classe de rendement IE4.
 

Le constructeur allemand de systèmes de pompage KSB vient de démarrer dans son usine de Halle, la production en série de son nouveau moteur IE4 haut rendement, SuPremE, dont le prototype avait été présenté à la Foire de Hanovre en 2009.

Ce moteur synchrone à réluctance ne contient aucun matériau magnétique, tel que les terres rares, matières premières qualifiées de critiques et dont l’extraction est particulièrement néfaste pour l’environnement.

De plus, n’ayant plus besoin de capteurs de position du rotor, composants particulièrement fragiles, ces moteurs sont aussi solides et fiables que les moteurs asynchrones régulés. Enfin, étant donné les faibles températures dans le rotor, les paliers ont une durée de vie plus élevée.

Ce moteur est équipé d’un rotor à 4 pôles, composé uniquement d’un paquet de tôles, sans cage, conçues pour guider les lignes de champ.
Associé à un système de régulation de vitesse PumpDrive, le SuPremE travaille en standard entre 0 et 4 200 tours par minute.

Des moteurs économes en énergie

Ce moteur synchrone à réluctance met en œuvre une technologie satisfaisant aussi les exigences futures en matière d’entraînements économes des pompes. Il affiche une puissance dissipée inférieure d’au moins 15 % à celle prescrite par la classe de rendement IE3 définie dans le règlement CE 640/2009, qui entrera en vigueur à partir de 2015 ou 2017 selon la puissance du moteur. Les moteurs SuPremE atteignent ainsi d’ores et déjà la classe de rendement IE4 définie dans l’IEC/CD 60034-30 Éd. 2.

                                     
                           Des moteurs principalement destinés à l'entrainement des pompes


Contrairement au moteur asynchrone, le moteur synchrone à réluctance conserve un bon rendement même lorsqu’il ne fonctionne pas à pleine puissance, ce qui est très souvent le cas dans la pratique, où de nombreux moteurs en fonctionnement régulé tournent en définitive principalement en vitesse réduite.

KSB prévoit de fournir également ces moteurs à d’autres fabricants de machines tournantes.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.ksb.com
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur