Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

PLM : Autodesk tenté par la FAO

| | | | | | |

Par publié le à 02h31

PLM : Autodesk tenté par la FAO

Autodesk dame le pion à SolidWorks en FAO

En achetant HSMWorks Aps, Autodesk fait une double bonne affaire. Il se dote de l’applicatif FAO qui manquait à sa gamme et il coupe l’herbe sous le pied de son concurrent le plus virulent SolidWorks.

Au fil du temps Autodesk, né dans le monde du DAO avec Autocad, a su se constituer un véritable portefeuille de produits couvrant l’ensemble des besoins des industries manufacturières.

L’ensemble, pas tout à fait, car si son offre comporte maintenant de la CAO, du calcul, de la simulation, de la GDT et plus récemment du PLM, il lui manquait le maillon de la fabrication avec une offre en FAO.

Bis repetitas ?

Reste que les plus anciens se rappellent qu’Autodesk a déjà été tenté par la FAO dans la années 90, allant jusqu’à faire l’acquisition de l’éditeur MES dont le logiciel Solution 3000 était devenu Manufacturing Expert en intégrant le catalogue d’Autodesk.
Mais Autodesk avait bien vite jeté l’éponge revendant le tout à Camax en constatant la difficulté de faire vendre de la FAO par son réseau d’alors et cédant au tollé de ses partenaires développant déjà des applicatifs de FAO.

 

Un manque qui est en passe d’être comblé avec l’acquisition d’une partie des actifs de l’éditeur danois HSMWorks Aps. Un partenaire de SolidWorks qui développait des applicatifs de FAO dans cet environnement.

« L'acquisition de la technologie de HSMWorks nous apporte une expertise de l'usinage et une technologie de FAO de nouvelle génération », a estimé Buzz Kross, Autodesk senior vice president, design, simulation and lifecycle products, lors de cette annonce.

Et comme à son habitude, Autodesk entend bien démocratiser l’usage de la FAO en la rendant accessible au plus grand nombre. Pour cela il prévoit d'intégrer la technologie de HSMWorks avec ses logiciels de conception et ses services en Cloud Computing pour l’industrie manufacturière. Les produits HSMWorks actuellement vendus resteront disponibles et la version ‘‘light’’ HSMXpress pourra toujours être téléchargé gratuitement. De même, les clients actuels de SolidWorks qui utilisent HSMWorks continueront à recevoir du support et les mises à jour de leurs produits.

Les termes de la transaction n'ont pas été divulgués.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.hsmworks.com/

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur