Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Plastronique, vision artificielle, imprimante 3D métal HP… les meilleures innovations de la semaine

| | | | | | |

Par publié le à 10h14

Plastronique, vision artificielle, imprimante 3D métal HP… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié notre article sur le démonstrateur d’une pièce plastique capacitive mise au point au CEA. Vous avez également aimé nos sujets sur l’appareil photo sans objectif et la première machine de fabrication additive d’HP.

Au CEA, la plastronique au service de l'automobile

De plus en plus nombreux dans les véhicules, les composants électroniques prennent de la place. Alors pourquoi ne pas les intégrer directement dans le plastique ? Le démonstrateur d’une pièce plastique capacitive répondant aux spécifications de l’industrie automobile a été mis au point par le Liten, un institut du CEA Tech, en collaboration avec la société SE2D (Symbiose Engineering Design Developement). La pièce a été imprimée par sérigraphie sur des substrats flexibles en polycarbonate, sur la plate-forme d’impression grande surfaces PICTIC du Liten.

Un appareil photo adapté à la vision artificielle

Des chercheurs de l'Université de l'Utah (Etats-Unis) ont développé un appareil photo dépourvu de toute forme d'objectif. Le système se contente, pour former une image, d’un simple panneau transparent et d’un capteur photo conventionnel. Placé sur l’arête d’un panneau en plexiglass, un photo-détecteur capte un signal lumineux. Des algorithmes l’interprètent pour obtenir une véritable « photographie ».

HP dévoile sa première imprimante 3D métal

Baptisée HP Metal Jet, elle est dédiée à la production industrielle. Le procédé reprend, dans les grandes lignes, celui des imprimantes polymères : un lit de poudre métallique est déposé au fond d’un bac, dans un environnement à haute température. Une « encre » spéciale est ensuite appliquée sélectivement. Cet agent absorbe l’énergie diffusée pour solidifier la forme. Couche après couche, l’objet métallique prend forme. Un frittage laser et un polissage en post-traitement permettent de finaliser la pièce.

La SNCF annonce des trains autonomes d’ici 2023

Si l’annonce a été faite le 12 septembre, deux consortiums pilotés en partenariat avec l’Institut de recherche technologique (IRT) Railenium avaient été créés dès janvier 2018. Le premier rassemble Alstom, Altran, Ansaldo et Apsys et vise à créer un prototype autonome pour le fret. Mise en circulation prévue en 2020. L’autre réunit Bombardier, Bosch, Spirops et Thales en vue de réaliser un TER autonome pour le transport de passagers. Sa mise en circulation est espérée d’ici 2023.

Un robot industriel s’essaye au tissage

A l’Université technique de Vienne (Autriche), des chercheurs pratiquent le « string art » de manière originale : avec un robot industriel. En quelques heures, celui-ci relie 256 crochets répartis autour d’un cercle de 63 cm de diamètre pour faire apparaître des formes. Notamment des visages comme celui d’Albert Einstein, d’Ada Lovelace, ou encore celui d’un chat.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur