Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

PIA 2011 - Prix Développement durable : Alain Lunati

| |

Publié le à 21h03

PIA 2011 - Prix Développement durable : Alain Lunati

Les capteurs optiques d’Alain Lunati cartographient en une seconde la composition d’un carburant.

Le généticien des carburants

L’ingénieur de 45 ans, diplômé de Centrale Marseille, a développé la technologie qui manquait à l’industrie automobile  : un capteur optique permettant de mesurer en une seconde et avec précision la composition du carburant d’une voiture. Un diagnostic qui, bien utilisé, permet de réduire de 20  % les émissions de polluants (CO2, NOx, particules) et de 5  % la consommation de carburant.

C’est pendant sa thèse chez BP qu’Alain Lunati s’initie à la spectroscopie proche infrarouge. « On obtient l’empreinte digitale de chaque carburant  », résume-t-il. Un traitement mathématique permet ensuite de retrouver et de classer les molécules. Bien plus tard, en 2002, en discutant avec un responsable de Renault, Alain Lunati a l’idée d’appliquer la technologie aux voitures. Il lui faudra un an pour trouver comment miniaturiser le dispositif (il pèse plus de 200 kg dans une raffinerie) et le rendre le moins cher possible.

En 2005, il crée sa société, SP3H. Elle vend des licences d’industrialisation de la technologie (protégée par 9 brevets) aux équipementiers. Les premiers capteurs optiques devraient faire leur apparition dans les voitures en 2014.

Camille Chandès

Les autres nominés :
Quentin Martin-Laval (ENPC) pour le développement de FO’X, un système d’éclairage hybride ;
Cyrille Viriot (ENSEEG) pour le développement d’une nouvelle génération de réacteurs à ultrasons

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur