Nous suivre Industrie Techno

[Diaporama] Au cœur de 3DCeram, la pépite limougeaude de l’impression 3D céramique

Lancer le diaporama
Dans son atelier de Bonnac-la-Côte, près de Limoges, 3DCeram assemble ses imprimantes 3D dédiée à la production industrielle des pièces céramiques. La C100, est une machine facile d’utilisation dédiée aux petites pièces.

Photo 1/9 @Dominique FONTENAT

L'impression 3D de céramique implique un process qui passe par une phase de « déliantage ». Sortie de l’imprimante, la pièce dite « verte », est passée dans un premier four pour brûler la résine photosensible et ne conserver que la céramique.

Photo 6/9 @Dominique FONTENAT

3DCeram a fait le choix de la stéréolithographie pour la précision et la qualité de l’impression de ce procédé.

Photo 4/9 @Dominique FONTENAT

Les pièces complexes en céramiques techniques intéressent de plus en plus d’industries des hautes-technologies. Ici, un miroir de satellite sortant de l’opération de « déliantage ». La pièce est alors dite « brune »

Photo 7/9 @Dominique FONTENAT

Les poudres céramiques sont mélangées à une résine photosensible qui polymérisera sous l’action d’un laser. Pour une production industrielle, un pot sous-pression d'une contenance de 40 L permet d'approvisionner la machine en matériau d'impression.

Photo 2/9 @Dominique FONTENAT

L’étape finale consiste à passer la pièce brune dans un four de frittage. Soumis à une température de 1500°C, les grains de céramique se soudent entre eux pour donner la pièce finale.

Photo 8/9 @Dominique FONTENAT

Dernière-née de la gamme Ceramaker la C3600 ULTIMATE est dédiée à la production de petite à grande série. Elle dispose du plateau d’impression le plus grand du marché de la fabrication additive céramique (600*600*300 mm).

Photo 5/9 @Dominique FONTENAT

L’impression 3D permet une grande variété de designs et de formes. Les structures lattices intéressent de nombreuses industries. Une des applications est de pouvoir faciliter la circulation de l’air à l’intérieur de la pièce pour en optimiser le refroidissement.

Photo 9/9 @Dominique FONTENAT

La partie logicielle développée par 3DCeram permet d’intégrer facilement les fichiers STL pour produire de pièces aux géométries complexes.

Photo 3/9 @Dominique FONTENAT

Image Suivante
Alexandre Couto
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La fabrication additive céramique progresse dans le domaine des hautes-technologies. La société 3DCeram, basée près de Limoges, est l’une des pionnières de ce procédé. Elle a ouvert ses portes à Industrie & Technologies pour présenter les différentes étapes de l’impression d’une pièce.

Si les technologies de fabrication additive polymère et métal ont fortement progressé dans l’industrie, l’impression 3D céramique demeure encore largement méconnue. Il s’agit pourtant d’un domaine dans laquelle la France possède de nombreux atouts. La société 3D Céram, basée à Limoges (Haute-Vienne), est l’une des pionnières de cette technologie.

Sous l’impulsion de Christophe Chaput et Richard Gaignon, aux commandes depuis 2009, la société a développé une gamme de quatre imprimantes basées sur le procédé de stéréolithographie laser (SLA). Baptisés Ceramaker, ces équipements sont capables de mettre en œuvre des céramiques techniques comme des alumines, des zircones ou des hydroxyapatites, mais aussi des céramiques moins courantes comme le nitrure de silicium. Ces matériaux sont formulés par 3DCeram pour répondre aux besoins du procédé d’impression.

En parallèle de son activité de constructeur de machines, la société a également développé depuis quelques années une activité de sous-traitant. Elle répond aux demandes des secteurs des hautes technologies comme l’électronique, le spatial ou encore le médical, intéressés par les nombreuses propriétés mécaniques, thermiques et électriques des céramiques. Son savoir-faire s’étend sur toutes les étapes de la production. Nous vous proposons de le découvrir dans ce diaporama.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Les systèmes de vision intelligents sont devenus indissociables de la robotique industrielle », pointe Hervé Henry, PDG de Siléane

« Les systèmes de vision intelligents sont devenus indissociables de la robotique industrielle », pointe Hervé Henry, PDG de Siléane

La société Siléane, intégrateur de solution robotique, a annoncé début octobre avoir pris une participation[…]

12/10/2021 | Robots
Cybersécurité industrielle : la convergence IT-OT s’impose

Dossiers

Cybersécurité industrielle : la convergence IT-OT s’impose

[Cahier Technique] Apprendre aux robots à faire face à l'imprévu

[Cahier Technique] Apprendre aux robots à faire face à l'imprévu

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Sony industrialise le capteur de vision événementielle de la start-up Prophesee

Plus d'articles