Nous suivre Industrie Techno

[Diaporama] A Annecy, le roboticien Omron présente sa vision de l’usine du futur

Lancer le diaporama
Après l’opération de cartographie, qui ne prend que quelques minutes en promenant un AMR à l’aide d’un joystick, le plan du bâtiment est représenté dans le logiciel de contrôle. Il suffit de définir des règles de navigation ainsi que des zones de ramassage et de dépose des cartons. Toutes les informations sont disponibles en temps réels via une tablette.

Photo 5/7 @Guittet Pascal

Les robots Omron TM peuvent fonctionner en mode autonome ou collaboratif en activant certaines sécurités. Ils sont facilement configurables, sans connaissances en programmation, au moyen d’une interface logicielle présentant les opérations sous formes de blocs.

Photo 2/7 @Guittet Pascal

Le roboticien Omron a conçu une démonstration impliquant des robots mobiles autonomes (AMR) de différentes tailles et des cobots. L’objectif est de pouvoir montrer qu’une chaine d’intralogistique entièrement autonome est possible sans modifier l’environnement de l’usine.

Photo 1/7 @Guittet Pascal

La plateforme HD 1500 est la dernière-née de la gamme AMR d’Omron. Elle est capable de porter une charge de 1,5 tonne. Ses Lidars ont été adaptés pour permettre d’inspecter son environnement à 360° en permanence et peuvent également repérer des objets en hauteur.

Photo 4/7 @Guittet Pascal

Les AMR peuvent fonctionner en présence d’opérateurs. Pas besoin de sécuriser la zone, les robots sont généralement réglés pour se déplacer à vitesse d’homme, et anticipent les risques de collisions en adaptant leurs trajectoires.

Photo 6/7 @Guittet Pascal

Ces AMR LD-60, pouvant transporter une charge utile de 60 Kg, sont équipés d’un « top » pouvant réceptionner les cartons. Ils viennent se positionner en face des convoyeurs avec une précision de 8 mm.

Photo 3/7 @Guittet Pascal

Omron Ce bras mobile (MoMa pour mobile manipulator) a été conçu pour se déplacer entre plusieurs postes de travail. Il combine un cobot et un AMR. Facilement programmable, le bras embarque un système de vision qui lui permet d’appréhender son environnement et de s’adapter en se repositionnant pour accomplir sa tâche.

Photo 7/7 @Guittet Pascal

Image Suivante
Alexandre Couto

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

C’est dans son centre technique d’Annecy dédié à la robotique mobile et à la cobotique que la société a donné le coup d’envoi, le 15 décembre, d’un « Roadshow » qui sera présenté dans plusieurs pays européens en 2022. La démonstration met en scène 5 robots mobiles autonomes AMR (3 unités d’une charge utile de 60 kg, 1 unité de 250 kg et, dernière-née du roboticien, une plateforme pouvant porter 1,5 tonne) coordonnés à deux bras cobotiques. Grâce à leur Lidar et leurs odomètres embarqués, les AMR se positionnent avec une précision de 8 mm devant des tapis convoyeurs et reçoivent les cartons manipulés par les cobots. Les tâches tournent en boucle, sans accroc. Ce ballet savamment chorégraphié n’a nécessité que quelques minutes d’installation, avance Omron. « Une cartographie de l’entrepôt est réalisée à l’aide des lidar, en promenant l’AMR grâce à un joystick, explique Benjamin Fourdrinier, responsable technique EMEA d’Omron. Nous définissons ensuite sur la cartes des règles de navigation et le reste est laissé à l’intelligence du robot ». Une facilité d’installation qui pourrait séduire des secteurs souhaitant se robotiser sans modifier la configuration de leur usine.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Que sont les robots Skypod qui ont permis à Exotec de devenir la 25ème licorne française ?

Que sont les robots Skypod qui ont permis à Exotec de devenir la 25ème licorne française ?

Après une levée de fonds de 335 millions de dollars, la société Exotec spécialisée dans la robotique[…]

17/01/2022 | Robots
[Cahier Technique] Vers la bio-impression de tissus humains fonctionnels

Avis d'expert

[Cahier Technique] Vers la bio-impression de tissus humains fonctionnels

Impression 3D : le rêve plus si lointain de l'usine distribuée

Exclusif

Impression 3D : le rêve plus si lointain de l'usine distribuée

[Cahier Technique] L'haptique met le numérique au bout des doigts

Avis d'expert

[Cahier Technique] L'haptique met le numérique au bout des doigts

Plus d'articles