Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Paris met en lumière son usine extraordinaire

| | | | |

Par publié le à 17h24

Paris met en lumière son usine extraordinaire

L'Usine Extraordinaire s'expose du 22 au 25 novembre au Grand Palais, à Paris.

Bout de pâle d’éolienne, fonctionnement d’un robot industriel, moteur électrique d’avion, recyclage de plastique… L’industrie regorge d’innovations en tout genre. Au Grand Palais de Paris, du 22 au 25 novembre, celle-ci dévoile ses plus beaux atours. Industrie & Technologies vous donne un aperçu de ce que vous pourrez découvrir lors d’une visite de l’Usine Extraordinaire.

L’usine est extraordinaire. C’est le message qu’ont essayé de partager de nombreux industriels présents au Grand Palais du 22 au 25 novembre au grand public venu à leur rencontre. Parmi eux, ST Microelectronics, Sanofi, Michelin, EDF, Fives, Bosch, Biomérieux, Toyota ou encore Staübli. Nous avons arpenté le salon pour (re)découvrir un monde de technologies et d’innovations. Mais également des approches de la technologie ludiques et attrayantes. Industrie & Technologies vous emmène dans les couloirs de l'Usine Extraordinaire !

Découvrir comment fonctionnent les technologies

EDF présente son mix énergétique en expliquant comment fonctionne l'hydraulique, l'éolien, le solaire ou encore le nucléaire. Un morceau de pale d'éolienne est d'ailleurs exposée - 12 mètres pour 5 tonnes ! - des panneaux solaires ou encore une turbine. Sur des tables numériques, les représentants font une démonstration d'un système de pilotage de l'énergie avec l'ensemble de ces sources. ST Microelectronics a mis en vitrine des objets dans lesquelles sa technologie est présente, comme le ballon d'entraînement Adidas doté de capteurs (microcontrôleur / MEMS) les montres Samsung, ou le petit robot interactif piloté par smartphone BB-8. L'entreprise a également proposé la démonstration de ses capteurs optiques pour la reconnaissance visuelle ou encore une visite numérique d'une usine de fabrication de puces électroniques.

Siemens a présenté son moteur électrique, réalisé en collaboration avec Airbus, spécialement conçu pour les avions. Il ne pèse que 50 kg et génère pourtant une puissance de 260 kilowatts. Capable de propulser un avion biplace, l'Extra 330LE a battu plusieurs records de vol dans sa catégorie. Il a également effectué le premier remorquage de planeur entièrement électrique.

La fabrication Dumas montre comment un oreiller est fabriqué :

Paprec une démonstration de recyclage du plastique. :

Lego a mis au point une plateforme de programmation facile à appréhender, vendue en pack avec le petit robot :

Sew-Usocome présente un modèle de collaboration homme-machine :

Fives montrait sa ligne de soudage laser pour automobile :

L'industrie au service du sport

La technologie - même mise au point pour l'industrie - n'est pas cantonnée à son domaine. La start-up Athletics 3D a d'ailleurs exposé différentes réalisations faites pour un para-athlète, comme cette poignée blanche de vélo imprimée en 3D adaptée à la morphologie et au handicap de l'athlète.

Actionneur d'un mécanisme d'éjection de balles en fabrication additive titane. Celui-ci a été adapté au geste et au doigt de l'athlète Ode Einar Bjoerndalen par les équipes de Athletics 3D et le Cetim de Saint-Etienne.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur