Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

[PHOTO TECH] La construction de la zone de lancement d’Ariane 6 avance

| | | |

Par publié le à 08h25

[PHOTO TECH] La construction de la zone de lancement d’Ariane 6 avance

Les images sont souvent plus parlantes que les mots. Chaque semaine, Industrie & Technologies sélectionne une photographie qui prouve à quel point la technologie peut être spectaculaire. Aujourd’hui, direction le chantier de construction de la zone de lancement d’Ariane 6. 

Le lancement spatial d’Ariane 6 est prévu à l’horizon 2020. Pour nous faire patienter, le Cnes a publié une vidéo sur laquelle on peut voir l’évolution du chantier de la zone de lancement (voie de roulement du portique, bâtiment d’assemblage du lanceur, bâtiment de servitudes…) qui se trouve sur le territoire guyanais. L’occasion de se pencher sur les objectifs d’Ariane 6.

Ariane 6 – un programme de l’Agence spatiale européenne (ESA) – est une famille de lanceurs pour des marchés commerciaux et institutionnels pouvant placer tout type de charge utile sur une orbite optimisée. Et ce, quelle que soit la mission : orbite basse (LEO), géostationnaire (GEO), héliosynchrone (SSO) voire complexe, comme la mise en orbite de satellites à propulsion électrique ou le lancement multiple de constellations. 

Ariane 6 se décline en deux versions

Ariane 64 est dotée de quatre booster et peut placer jusqu’à 12 tonnes en orbite de transfert géostationnaire (GTO) en lancement double et jusqu’à 20 tonnes en orbite terrestre basse (LEO). Tandis qu’Ariane 62 est équipée de deux boosters et a une capacité de 4,5 tonnes de charge utile en GTO et 7 tonnes en héliosynchrone.

A LIRE : Ariane 6 sera produite « à la Toyota » et avec les méthodes d’Airbus

En vidéo, découvrez l’avancement du chantier du prochain ensemble de lancement Ariane 6 (ELA 4), au centre spatial en Guyane :

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur