Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

[PHOTO TECH] Airbus équipe le vaisseau spatial Orion pour Mars

| |

Par publié le à 22h41

[PHOTO TECH] Airbus équipe le vaisseau spatial Orion pour Mars

Les images sont souvent plus parlantes que les mots. Chaque semaine, Industrie & Technologies vous sélectionne une photographie impressionnante d’une technologie qui fait l’actualité. Aujourd’hui, cap sur le spatial avec Airbus Defence and Space. L’entreprise réalise pour l’Agence spatiale européenne (ESA) un deuxième module de service européen pour le vaisseau spatial Orion de la Nasa. Un contrat évalué à environ 200 millions d’euros. 

Le module de service européen (ESM) d’Airbus Defence and Space est un élément clé du vaisseau spatial Orion de la Nasa, destiné à envoyer des astronautes au-delà de la Lune, sur des planètes telles que Mars. Le module assure la propulsion, la puissance, le contrôle thermique du vaisseau ainsi que la manœuvre orbitale et le contrôle de position. Il fournit également l’eau et l’oxygène nécessaire pour emmener son équipage aussi loin dans l’espace.

Plus de 20 000 pièces et composants sont installés dans ce module : de l’équipement électrique pour les moteurs de fusées aux réservoirs de carburant, en passant par les panneaux solaires. Ce module se  présente sous la forme d’un cylindre de 4 mètres de hauteur et de diamètre, doté de quatre ailes recouvertes de panneaux photovoltaïques (19 mètres de diamètres lorsqu’elles sont déployées). Ces ailes fournissent l’énergie nécessaire pour alimenter deux foyers. Les 8,6 tonnes de carburant dont dispose le module peuvent alimenter le moteur principal et 32 petits propulseurs. Au total, l’ESM pèse plus de 13 tonnes !

En 2014, Airbus Defence and Space était en charge de la construction du premier module. Ce deuxième, qui a fait l’objet d’un contrat d’environ 200 millions d’euros avec l’Agence spatiale européenne (ESA), devrait être intégré dans Orion mi 2018. Le premier vol d’Orion – et le premier pour le système de lancement de la Nasa – est baptisé Exploration Mission 1. Cette mission sera sans équipage et enverra le vaisseau à plus de 64 000 kilomètres au-delà de la Lune, démontrant ainsi sa performance. Ce n’est qu’en 2021, avec Exploration Mission 2, que le premier vol avec équipage sera réalisé. 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur