Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Parker intègre réfrigération et adsorption dans un même système pour mieux sécher l'air

| |

Par publié le à 22h44

Parker intègre réfrigération et adsorption dans un même système pour mieux sécher l'air

Antares, une gamme de 2,5 à 34 m3/min

Parker réuni les deux technologies de séchage d’air dans un même système. Il gagne ainsi en performances, tout en réduisant l’encombrement et la consommation de ses sécheurs.

Sur sa gamme Antares, Parker Hiross propose une nouvelle technologie de séchage de l'air comprimé, baptisée Antares Tandem Technology (ATT), qui intègre dans un seul et même système les deux technologies majeures du séchage de l’air comprimé : la réfrigération et l’adsorption.

L'air comprimé humide entre dans le module où il est d'abord débarrassé des grosses impuretés par un pré-filtre hautes performances. Ensuite, il est séché par un système par réfrigération réduisant sa température, mais également son degré d'humidité. Cette étape est suivie par une filtration hautes performances, spécifique à la gamme Zander GL, qui élimine les petits résidus et aérosols d'huile.

L'air comprimé ainsi prétraité présente alors un point de rosée de +3°C à +5°C avant d'être dirigé vers le module compact de séchage par adsorption qui fait encore baisser le taux d'humidité de l'air pour garantir un point de rosée de -40°C. A cette étape de traitement, il est toutefois possible d'établir un point de rosée flexible. En effet, l'utilisateur peut également ajuster librement le point de rosée entre +3°C et -70°C, afin de remplir les exigences nécessaires à son application. En fin du traitement, l'air devenu sec et pur se trouve réchauffé par échangeur de chaleur air-air.

44 % d’économies d’énergie

La technologie ATT procure des avantages techniques d’encombrement en comparaison directe avec un sécheur par adsorption conventionnel et avec une combinaison sécheur par réfrigération plus sécheur par adsorption montés en skid. Après l'étape de réfrigération, la saturation de l'air comprimé est maintenue à 100 %. Ce paramètre procure une amélioration substantielle des caractéristiques d'adsorption dans la seconde étape du procédé, comparé aux performances d'un sécheur combiné réfrigération/adsorption installé en série. De plus, le module est nettement moins gourmand en énergie puisque le sécheur par adsorption est exclusivement alimenté avec de l'air pré-séché.

L'adsorption est régénérée avec une quantité d'air sec nettement inférieure à celle normalement nécessaire dans les sécheurs traditionnels sans chauffage. L'intégration d'un module de chauffage performant à basse consommation permet de réaliser jusqu'à 44 % d'économie d'énergie, comparé aux technologies similaires actuellement sur le marché. Les sécheurs Antares peuvent même atteindre des niveaux de performances encore supérieurs s'ils sont équipés d'économiseurs d'énergie optionnels assurant l'adaptation automatique et continue du point de rosée suivant la charge d’air comprimé à traiter.

Un faible encombrement

L'intégration des deux technologies débouche sur un encombrement extrêmement réduit. Un sécheur par adsorption de débit similaire occupe un espace beaucoup plus grand. Dans les périodes où l'utilisateur n'a pas besoin d'un taux d'humidité résiduelle très faible (par exemple l'été, lorsque les températures ambiantes sont plus élevées), il est possible de désactiver et de contourner le sécheur par adsorption. Dans ce cas, le sécheur Antares délivre de l'air comprimé avec un point de rosée de +3°C à +5°C, en consommant également beaucoup moins d'énergie qu'en période hivernale.

Au cours des trois dernières années, les sécheurs ATT ont fait l'objet d'essais intensifs dans les laboratoires de Parker Hiross. Ils ont également été testés sur le terrain dans de nombreuses applications par plusieurs utilisateurs d'air comprimé. Le bilan est largement positif à ce jour, les sécheurs ATT sont à la hauteur des prévisions et ont donné la preuve de leur fiabilité et de leur haute efficacité.

Le lancement de cette technologie vient de démarrer avec la commercialisation d'une gamme de sept modèles, couvrant une plage de débit de 2,5 à 34 m3/min.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.parker.com

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur