Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Optis met l’accent sur la qualité perçue avec l’acquisition d’Icona Solutions

| | | | | | |

Par publié le à 01h13

Optis met l’accent sur la qualité perçue avec l’acquisition d’Icona Solutions

Simuler la qualité perçue demande des images de très haute qualité

Le spécialiste de la simulation lumineuse s’offre une technologie d’évaluation de la qualité perçue basée sur les rendus réalistes 3D. En y intégrant ses outils de simulation lumineuse basés sur la physique, les résultats ne seront plus réalistes mais réels.

Optis, éditeur français de solutions logicielles de simulation optique, de la lumière et de la vision humaine basées sur la physique, annoncera dans les tous prochains jours l’acquisition de l’éditeur britannique Icona Solutions.

Celui-ci est spécialisé avec son logiciel Aesthetica dans la visualisation de l’impact des tolérances de fabrication sur la qualité perçue des assemblages du produit final. « La qualité des jeux d’ouvrants est par exemple un facteur déterminant dans la qualité perçue et au final dans la décision d’achat d’une automobile. C’est pourquoi des clients tels Nissan, GM Opel, Fiat, Chrysler, Porsche ou Bentley utilisent nos produits », nous a expliqué en exclusivité Tim Illingworth, CEO de Icona Solutions lors de son bref séjour à Paris lors de la conclusion de l’acquisition.

Du réaliste au réel

Des outils de simulation et de visualisation qui ne peuvent que bénéficier de l’apport des technologies de simulation optique d’Optis telles Speos ou VRXperience, qui en intégrant le comportement physique de la lumière et des matériaux donnent non pas des images réalistes, mais des images réelles de modèles 3D bougeant en temps réel dans des environnements complexes.

« Cette acquisition nous permet d’accéder à une technologie de haut niveau ayant bénéficié de plusieurs millions de Livres d’investissement en R&D depuis 2006, qui est très complémentaire des nôtres. De plus, les secteurs industriels auxquels nous nous adressons sont très similaires et nos bases installées très complémentaires », justifie quant à lui Jacques Delacour, président et CEO d’Optis.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.optis-world.com & http://www.iconasolutions.com

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur