Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Nyloïd ou le chant de la matière robotisée

| | | | | |

Par publié le à 11h00

Nyloïd ou le chant de la matière robotisée

Aux frontières de l'art et de la technologie, la rédaction d'Industrie & Technologies vous propose de partir à la rencontre de ces artistes, architectes, techniciens, ingénieurs, plasticiens ou inventeurs qui font tourner la mécanique des rêves. Cette semaine, regardez se mouvoir bruyamment Nyloïd, un étonnant robot tripode.

Inquiétant et fascinant, le robot géant Nyloïd, doté de trois "bras" de six mètres de long chacun, de trois moteurs, et d’un système de synthèse vocale autonome, gesticule bruyamment, avec une souplesse inégalée. Elastique et capable de résister à toutes sortes de déformations, le nylon est le matériau qui a été retenu par les frères Décosterd, alias le duo Cod.Act, pour réaliser cette étonnante sculpture mouvante et sonore.

André Decosterd est musicien, compositeur et plasticien du son et son frère Michel Decosterd est architecte et plasticien. Leur travail tourne autour des liens entre sons et mouvements. Dans le cas de Nyloïd, le son est précisément généré en lien étroit avec le mouvement : un accéléromètre et des capteurs enregistrent les déplacements, et les traduisent en sons grâce à un système de synthèse vocale initialement destiné à restituer en sons les mouvements de l’appareil phonatoire. Une installation hypnotique, à découvrir dans la vidéo ci-dessous, dans la droite ligne d'une précédente installation du duo suisse, Cycloïd-E.

 

 

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur