Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

du jeudi 11/05/2017

Une solution de réalité augmentée pour voir les réseaux souterrains

Numérique & Informatique, Réalité augmentée

Publié le 11 mai 2017 à 17:06

Il sera bientôt possible de « voir » l'enchevêtrement des réseaux enterrés : canalisations d'eau, conduites de gaz et câbles électriques. Le dispositif LARA, qui rendra possible cette exploration, consiste en une solution intégrée de navigation par satellites, de 3D, et de réalité augmentée.

Le projet LARA est mené dans le cadre d'un consortium européen, regroupant entreprises, centres de recherche, universités, collectivités locales et services municipaux. « Nous avons testé notre premier prototype dans la ville de Kozani en Grèce », explique Konstantinos Smagas, chef de projet chez GeoImaging Ltd, PME basée à Nicosie (Chypre), et coordinateur du projet LARA. « Les premiers résultats ont été prometteurs, et la réalité augmentée, très impressionnante. » D'autres essais ont lieu actuellement, à Birmingham (Grande-Bretagne), Limassol et Nicosie (Chypre). « Le système LARA guidera les professionnels dans leurs opérations quotidiennes », détaille Konstantinos Smagas. Un appareil, composé d'un PC portable ou d'une tablette, d'une antenne compatible avec plusieurs systèmes de navigation par satellites (l'européen Galileo, le russe Glonass et le chinois BeiDou) et d'une solution 3D GIS-AR intégrée, pourra livrer des représentations du sous-sol au centimètre près. Le professionnel localisera sa zone de travail sur une visionneuse affichant une image 3D de l'infrastructure souterraine, complémentée d'informations issues de la « réalité augmentée ». L'intervention terminée, il pourra documenter les cartes d'infrastructure existantes.

La mise sur le marché de la solution est prévue d'ici fin 2017. « Le repérage précis des structures souterraines avant un chantier constitue un enjeu majeur pour les entreprises du public et du privé », souligne Konstantinos Smagas. « LARA leur permettra d'intervenir sans endommager les autres équipements souterrains, de réduire le coût global de leur prestation, ainsi que la durée et les désagréments des travaux pour le public : circulation, gaspillage de matériel et d'énergie, bruit ... » 

Géraldine Dauvergne

/*%%SmartyNocache:1726151155a618c4369eba7-31752307%%*/"/js/oas_async.js"),$_smarty_tpl);?>/*/%%SmartyNocache:1726151155a618c4369eba7-31752307%%*/