Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

du vendredi 04/09/2015

Un module "plug and play" pour connecter les objets en milieu industriel

Electronique, Internet des Objets, Objets connectés, M2M, Smart grid, Start-up

Par Juliette Raynal - publié le 4 septembre 2015 à 15:40

Un module "plug and play" pour connecter les objets en haut débit dans les environnements industriels et contraints. C’est la solution qu’a présentée la start-up Gridbee Communications lors du salon S3C (Smart Countries, Cities Congress) qui se tient actuellement au Palais des Congrès de Paris.

Fondée en novembre 2014 et basée à Grasse (06), la jeune pousse a développé un module de communication radio miniaturisé de moyenne et longue portée (jusqu’à 3 km) et capable de supporter des débits de l’ordre d'un mégabit par seconde pour le développement de réseaux maillés. Dans une logique d’interopérabilité, Gridbee Communications a décidé d’appuyer son module, non pas sur une solution propriétaire, mais sur le standard de communication IEEE 802.15.4g SUN (Smart Utility Networks). Il devient ainsi possible de faire dialoguer entre eux tous les objets utilisant ce standard, du transformateur électrique aux panneaux photovoltaïques en passant par le compteur électrique. La start-up a mis au point le circuit intégré, la carte ainsi que la couche logicielle. « Le circuit intégré est le cœur du système. Il intègre l’émetteur, le récepteur, le modem, le microprocesseur, la mémoire, le gestionnaire de périphériques et la gestion de l’alimentation », explique Stéphane Laurent, l’un des cofondateurs. « La couche logicielle permet quant à elle de gérer le cadencement, le réveil du circuit ou encore d’encapsuler l’information pour qu’elle puisse, par exemple, être envoyée sur le cloud » poursuit-il. Robuste, la technologie est particulièrement adaptée aux environnements contraints et serait ainsi capable de traverser jusqu’à 6 à 7 "murs".

La jeune entreprise vise actuellement deux marchés : celui du Smart Grid, dans une logique de Monitoring en temps réel, et celui du M2M (Machine to Machine) afin d’automatiser les sites industriels. A peine quelques mois après sa création, Gridbee Communications a finalisé une première levée de fonds de 2 millions d’euros pour industrialiser sa solution.

/*%%SmartyNocache:16367554759ea2ec15e4a38-96569465%%*/"/js/oas_async.js"),$_smarty_tpl);?>/*/%%SmartyNocache:16367554759ea2ec15e4a38-96569465%%*/