Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Motorisation électrique du futur : pourquoi Renault finance une chaire à Centrale Nantes

| | | | | |

Par publié le à 18h21

Motorisation électrique du futur : pourquoi Renault finance une chaire à Centrale Nantes

Banc de test au sein de l'Ecole Centrale

Une chaire de recherche et d’enseignement consacrée à la performance de la propulsion électrique des véhicules automobiles a été inaugurée lundi par l’Ecole Centrale de Nantes et Renault. Objectif : accélérer le développement de véhicules électriques performants.

En Europe, la France représente le marché le plus large pour les voitures électrique en Europe. Au premier semestre 2016, le continent a enregistré 50 000 nouvelles immatriculations de voitures électriques, soit une augmentation de 11% par rapport à 2015. C’est dans ce contexte que Renault veut accélérer le développement de son offre de véhicules à zéro émissions, précise-t-il dans un communiqué de presse conjoint avec l’Ecole Centrale de Nantes, où il annonce la création d’une chaire dédiée à la performance de la propulsion électrique des véhicules automobiles. Le communiqué précise que le constructeur français est leader en Europe avec 27% du marché électrique particulier et utilitaire, soit 100 000 exemplaires.

30 chercheurs et étudiants pour 3 sujets d'étude

Pour accélérer sa montée en puissance, Renault s’associe donc avec l’Ecole Centrale de Nantes, qui, avec ses laboratoires, est leader mondial dans le domaine de la commande sans capteur des machines synchrones et asynchrones, et des systèmes hybrides avec pour chaque domaine des plateformes uniques dans un contexte académique.

Au sein du campus, une trentaine de chercheurs internationaux, professeurs, ingénieurs, doctorants, post-docs et masters associés aux équipes de Renault, travailleront sur les trois thèmes scientifiques : le contrôle robuste des moteurs électriques de traction, le contrôle et la gestion des systèmes de charge embarqués et l'optimisation du potentiel énergétique de systèmes de motorisation hybrides.

2 nouveaux parcours formation

 Cette chaire entre dans le cadre de deux nouveaux parcours de formations de l’Ecole Centrale de Nantes : le parcours de formation initiale à destination des élèves ingénieurs de Centrale Nantes ou des masters internationaux, dédié à l’énergie électrique, fondé sur la génération et gestion de l’énergie et son stockage ; Le parcours de formation continue spécifique aux techniques de contrôle et d’observation de l’énergie électrique pour les salariés du groupe Renault.

Dotée d’un budget de 4,6 millions d’euros sur 5 ans, la Chaire est conduite par Malek Ghanes, Professeur des Universités à Centrale Nantes et lauréat en 2015 du Prix de la Recherche Appliquée de la FIEEC (Fédération des Industries Électriques, Électroniques et de Communication) pour ses travaux précurseurs sur le développement des méthodes de l'automatique robustes et peu coûteuses.

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur